L’actualité du coronavirus d’aujourd’hui: Metrolinx dit que certains voyages en bus GO seront annulés lundi alors que la politique de vaccination du personnel entre en vigueur; L’Ontario voit 340 nouveaux cas de COVID-19

L’actualité du coronavirus d’aujourd’hui: Metrolinx dit que certains voyages en bus GO seront annulés lundi alors que la politique de vaccination du personnel entre en vigueur; L’Ontario voit 340 nouveaux cas de COVID-19
L’actualité du coronavirus d’aujourd’hui: Metrolinx dit que certains voyages en bus GO seront annulés lundi alors que la politique de vaccination du personnel entre en vigueur; L’Ontario voit 340 nouveaux cas de COVID-19

Les dernières nouvelles sur les coronavirus au Canada et dans le monde dimanche. Ce fichier sera mis à jour tout au long de la journée. Liens Web vers des histoires plus longues si disponibles.

22h15 : Metrolinx indique que certains trajets en bus GO seront annulés lundi, car certains membres du personnel de l’agence ne sont pas entièrement vaccinés et seront mis en congé sans solde lorsque la politique de vaccination obligatoire de l’agence entrera en vigueur.

“Nous espérions éviter tous les impacts sur le service, mais il semble que nous devrons annuler un nombre limité de trajets en bus (lundi) et probablement le reste de la semaine à mesure que notre politique de vaccination obligatoire entrera en vigueur”, a déclaré la porte-parole Anne Marie Aikins dans une déclaration dimanche soir.

Elle a déclaré que l’agence de transport en commun devra annuler environ 6% de ses 1 417 trajets quotidiens en bus le 1er novembre. Il pourrait également y avoir des annulations de trains “intermittentes”, a-t-elle déclaré.

Aikins a déclaré que les perturbations seraient réparties dans la région du Grand Toronto et de Hamilton.

“Nous nous attendons à ce que l’impact soit minime car nous travaillons dur pour choisir stratégiquement une variété de trajets à travers la région qui ont une faible fréquentation et ont d’autres options de bus et de train disponibles pour les clients”, a-t-elle déclaré.

En date de vendredi, plus de 97 pour cent des employés de Metrolinx ont déclaré leur statut vaccinal. De ce groupe, 95,4 pour cent sont complètement vaccinés, 2,6 pour cent sont partiellement vaccinés et deux pour cent ne sont pas vaccinés.

18h25 : Les fêtards d’Halloween sont de sortie, prêts à célébrer la saison effrayante avec plus de facilité que l’année précédente, car de nombreuses restrictions de santé COVID-19 ont été levées à temps pour un tour ou un traitement.

Avant dimanche, la province a publié des directives expliquant que le désinfectant pour les mains doit être utilisé tout au long de la soirée, le port d’un masque est important et que les bonbons n’ont pas besoin d’être nettoyés car il est maintenant évident que COVID-19 se propage principalement par les aérosols et les gouttelettes .

L’Ontario a levé les limites de capacité intérieure dans la plupart des établissements où une preuve de vaccination est requise, ce qui signifie que les fêtes à l’intérieur dans les lieux et les bars peuvent fonctionner avec des précautions sanitaires en place.

Au cours du week-end, les magasins de costumes comme Spirit Halloween et Crazy Halloween au centre-ville de Toronto ont vu leurs étagères se vider alors que les fêtards se précipitaient pour acheter des costumes. Et à travers Toronto, les événements sont complets dans toute la ville, y compris la plupart des niveaux de billets pour Monster’s Ball et le spectacle annuel Rocky Horror Shadow Cast du groupe de production Excited Mental State.

Lisez l’histoire complète ici: Avec les restrictions COVID levées à temps pour Halloween, voici comment Toronto a célébré la saison effrayante

17h50 : L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré dimanche qu’elle avait contracté le COVID-19.

Psaki ne voyageait pas avec le président Joe Biden, qui était à Rome ce week-end pour le sommet du Groupe des 20 et se rend lundi à Glasgow, en Écosse, pour un sommet des Nations Unies sur le climat.

Psaki avait prévu de voyager avec le président mais a annulé le voyage juste au moment où il devait partir pour l’Europe après avoir appris que des membres de sa famille avaient été testés positifs pour COVID-19.

“Depuis lors, j’ai mis en quarantaine et testé négatif (via PCR) pour COVID mercredi, jeudi, vendredi et samedi”, a déclaré Psaki dans un communiqué. “Cependant, aujourd’hui, j’ai été testé positif pour COVID.”

Elle a ajouté qu’elle avait été en contact avec Biden pour la dernière fois mardi et que les deux étaient assis à plus de 6 pieds l’un de l’autre et portaient des masques.

Psaki a déclaré qu’elle ne présentait que des symptômes bénins.

15h32 : Les responsables de la santé du Nouveau-Brunswick signalent aujourd’hui 32 nouveaux cas de COVID-19 et un autre décès lié au virus.

Ils disent qu’une personne de 80 ans dans la région de Campbellton est décédée à cause de COVID-19, portant le nombre de morts à 117 depuis le début de la pandémie. Il y a 513 cas actifs et 23 personnes hospitalisées, dont 13 en réanimation.

En raison de la grève des employés publics, une clinique de vaccination à Fredericton a été annulée samedi et 142 personnes ont reçu l’ordre de se faire vacciner contre la COVID-19 dans une pharmacie.

Les tests COVID-19 ont également été annulés samedi dans les centres d’évaluation de Fredericton, Hartland, Moncton et Saint John.

Le médecin-hygiéniste en chef, le Dr Jennifer Russell, conseille à tout le monde de faire preuve de prudence pendant l’Halloween et les trompe-l’œil devraient se laver les mains avant de sortir et de rentrer chez eux.

14h43 : Un test positif pour COVID-19 a forcé le rockeur Jon Bon Jovi à annuler son spectacle à Miami Beach samedi soir alors que la foule commençait déjà à remplir la salle de South Beach.

Les membres du public ont été informés que Bon Jovi ne pourrait pas se produire, a rapporté WSVN 7 News, et que tout le groupe avait subi des tests rapides avant le spectacle.

Un porte-parole de Bon Jovi n’a pas répondu aux demandes de commentaires concernant les détails de son test, ses statistiques de vaccination et si les futures apparitions étaient annulées.

Le spectacle faisait partie d’un week-end d’Halloween de trois jours organisé par Runaway Tours. Selon le site Web de l’événement, tous les détenteurs de billets devaient présenter une preuve de vaccination ou un test COVID-19 négatif effectué au plus tard 72 heures avant l’événement.

11h33 : Le Québec signale aujourd’hui 567 nouveaux cas de COVID-19, ainsi qu’un autre décès lié au virus.

Les responsables de la santé ont publié un communiqué indiquant que les hospitalisations avaient chuté de huit à 236, tandis que le nombre de patients en soins intensifs avait chuté de cinq à 62.

Parmi les dernières infections signalées, 353 concernaient des personnes non vaccinées ou n’ayant reçu qu’une première dose au cours des deux dernières semaines.

La province dit avoir vacciné 7 523 personnes samedi, dont jusqu’à 4 847 secondes doses.

L’institut de santé publique de la province indique qu’environ 90 pour cent des Québécois âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose, tandis que 87 pour cent sont considérés comme complètement vaccinés avec deux injections.

À partir de lundi, les bars et restaurants pourront fonctionner à pleine capacité dans toute la province après un an de restrictions. .

10h15 : Il y a 340 nouveaux cas de COVID-19 signalés en Ontario aujourd’hui. 223 cas concernent des individus qui ne sont pas complètement vaccinés ou dont le statut vaccinal est inconnu et 117 sont des individus complètement vaccinés.

En Ontario, 22 514 717 doses de vaccin ont été administrées. Près de 88,2 pour cent des Ontariens de 12 ans et plus ont une dose et 84,5 pour cent ont deux doses. 104 personnes sont hospitalisées avec COVID-19[FEMININE, et 133 personnes sont en soins intensifs en raison de COVID-19. Veuillez noter que tous les hôpitaux ne déclarent pas le week-end.

8h46 : Northern Health a déclaré l’épidémie de COVID-19 à l’hôpital Wrinch Memorial le 29 octobre.

L’épidémie a été déclarée le 27 septembre et a vu huit patients et deux membres du personnel testés positifs pour le virus. Un décès de patient a été enregistré, a déclaré Northern Health.

Northern Health surveille et suit activement tous les cas de COVID-19 confirmés en laboratoire parmi le personnel et les patients de tous leurs établissements.

8h45 : La Russie a enregistré un nouveau nombre quotidien élevé de cas de coronavirus, car la plupart des entreprises du pays restent fermées dans le but de contrer une vague d’infections qui a duré des semaines.

Le groupe de travail national sur les coronavirus a signalé dimanche 40 993 nouvelles infections par rapport à la veille, en hausse de plus de 700 par rapport au précédent record de la veille. La Russie a enregistré un record d’infections ou de décès presque quotidiennement en octobre.

Le nombre de morts signalé dimanche était de 1 158, légèrement en baisse par rapport au record de vendredi 1 163.

Cela a porté le nombre officiel de décès dus au COVID-19 en Russie à 238 538, de loin le plus grand d’Europe. Plus de 8,51 millions d’infections ont été enregistrées dans le pays de 146 millions pendant la pandémie.

Dimanche 8h44 : Alors que la vaccination reste l’outil le plus important pour mettre fin une fois pour toutes à l’épidémie de COVID-19 dans le Connecticut, les experts disent qu’un autre facteur pourrait également jouer un rôle : l’immunité contre une infection à coronavirus précédente, connue sous le nom d’immunité naturelle.

L’immunité naturelle n’est pas absolue et n’est pas indéfinie. Comme pour l’immunité vaccinale, elle s’estompe avec le temps. Mais la recherche suggère que ceux qui ont eu le COVID-19 sont peu susceptibles de l’attraper à nouveau immédiatement et donc peu susceptibles de contribuer à une épidémie plus large dans un proche avenir.

Bien que les estimations varient sur la proportion de résidents du Connecticut infectés par COVID-19 depuis le début de la pandémie, un modèle suggère que le nombre pourrait approcher les 50 %. Si tel est le cas, disent les experts, l’immunité naturelle chez les personnes qui ont déjà été infectées pourrait faire une certaine différence pour mettre fin à la pandémie dans l’État.

L’ampleur de la différence, cependant, reste à débattre.

Lisez les nouvelles du coronavirus de samedi.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pourquoi les demandes de retraite de la sécurité sociale n’ont pas augmenté au milieu de Covid-19
----