Breaking news

La Chine ordonne la suspension de certains vols américains après des cas de COVID-19

La Chine ordonne la suspension de certains vols américains après des cas de COVID-19
La Chine ordonne la suspension de certains vols américains après des cas de COVID-19

WASHINGTON/PÉKIN, 10 janvier (Reuters) – La Chine a ordonné l’annulation de plus de deux douzaines de vols réguliers en provenance des États-Unis ces dernières semaines après que de nombreux passagers ont été testés positifs au COVID-19 après leur arrivée en Chine.

Le régulateur chinois de l’aviation a rendu obligatoire l’annulation de huit vols réguliers de compagnies aériennes américaines à destination de Shanghai en vertu de ses règles sur la pandémie de COVID-19 : quatre par United Airlines et deux par Delta Air Lines (DAL.N) et American Airlines (AAL.O).

Delta a déclaré avoir annulé les vols de Detroit à Shanghai vendredi dernier et le 14 janvier en raison de la règle chinoise exigeant que “tous les transporteurs concernés”, dont les passagers sont testés positifs pour COVID-19, “d’annuler le service entrant sur certains vols en Chine”.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

S’inscrire

L’Administration de l’aviation civile de Chine (CAAC) a également annulé au moins 22 autres vols à destination des États-Unis opérés par des transporteurs chinois depuis décembre après des tests positifs au COVID-19, dont huit par China Southern Airlines Co (600029.SS).

Les États-Unis sont confrontés à une augmentation des infections causées par la variante hautement contagieuse d’Omicron et ont enregistré lundi 132 646 personnes hospitalisées avec COVID, dépassant le record de 132 051 établi en janvier 2021. La moyenne sur sept jours pour les nouveaux cas a doublé au cours des 10 derniers jours à 704 000.

United a déclaré avoir été contraint d’annuler les vols de San Francisco à Shanghai prévus les 15, 19, 22 et 26 janvier. Le transporteur basé à Chicago vole de San Francisco à Shanghai quatre fois par semaine.

Le département américain des transports (USDOT) n’a pas immédiatement commenté lundi soir.

SERVICES AÉRIENS US-CHINE

Depuis la pandémie de COVID-19, la Chine et les États-Unis se sont disputés les services aériens.

En août, l’USDOT a limité quatre vols en provenance de transporteurs chinois à 40 % de sa capacité en passagers pendant quatre semaines après que Pékin a imposé des limites identiques sur quatre vols United Airlines.

La Chine a déclaré à United en août qu’elle imposait des restrictions sur certains vols après avoir allégué que cinq passagers qui ont voyagé de San Francisco à Shanghai ont été testés positifs pour COVID-19 le 21 juillet.

L’USDOT a déclaré en août que la politique de la Chine “attribue une culpabilité indue aux transporteurs à l’égard des voyageurs dont le test de dépistage du COVID-19 est positif après leur arrivée en Chine”.

Le département a déclaré que les transporteurs “n’ont aucun moyen de vérifier de manière indépendante les résultats positifs des tests allégués par les autorités chinoises”.

Un accord aérien de longue date entre les États-Unis et la Chine permet aux pays d’opérer plus de 100 vols hebdomadaires entre les deux pays, mais seule une fraction de ceux-ci opèrent actuellement.

L’ancien président américain Donald Trump a interdit en janvier 2020 à presque tous les citoyens non américains qui se trouvaient en Chine au cours des 14 derniers jours de se rendre aux États-Unis.

Le président Joe Biden a levé en novembre les restrictions de voyage chinoises pour les voyageurs aériens étrangers entièrement vaccinés.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

S’inscrire

Reportage de David Shepardson à Washington et Stella Qiu à Pékin ; Montage par Himani Sarkar

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Conte de Tottenham critique la Premier League pour les reports de COVID-19 “Un gros gâchis”
NEXT L’OMS dit qu’aucune preuve que les enfants et les adolescents en bonne santé n’ont besoin de rappels COVID-19
----