Coronavirus: un sondage suggère qu’une faible majorité soutient les fermetures du gouvernement

OTTAWA — Un nouveau sondage suggère qu’une faible majorité de Canadiens soutiennent la dernière série de blocages et d’autres restrictions imposées par le gouvernement alors que la variante Omicron continue d’alimenter une explosion de nouvelles infections à COVID-19.

Cinquante-six pour cent des répondants au sondage mené par Léger et l’Association d’études canadiennes ont convenu que les gouvernements prennent les bonnes décisions pour limiter la propagation de l’Omicron et empêcher le système de santé d’être envahi.

Un autre 31 pour cent ont déclaré qu’ils ne pensaient pas qu’Omicron posait un risque grave pour la santé de la plupart des personnes infectées, et que les gouvernements devraient laisser les choses ouvertes et laisser les Canadiens vivre avec le risque.

Les 14 pour cent restants ont dit qu’ils ne savaient pas.

Les résultats suggèrent qu’il y a un niveau croissant de fatigue chez les Canadiens en ce qui concerne les blocages, y compris chez ceux qui ont été complètement vaccinés, a déclaré le vice-président exécutif de Léger, Christian Bourque.

“Le soutien réel à la vaccination est très élevé, l’efficacité perçue est très élevée”, a déclaré Bourque. “Même parmi les vaccinés, ils disent : ‘Vous savez quoi ? Je suis vacciné, j’ai fait tout ce que j’ai pu. Vivons avec ça.”‘

Le sondage en ligne auprès de 1 547 Canadiens a été mené entre le 5 et le 7 janvier. On ne peut lui attribuer une marge d’erreur, car les sondages sur Internet ne sont pas considérés comme des échantillons aléatoires.

Les résultats surviennent alors que la vague alimentée par Omicron menace de submerger les hôpitaux dans plusieurs régions du Canada, les hospitalisations approchant ou atteignant des niveaux records au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Alors que les gouvernements et les responsables de la santé publique ont souligné la nécessité de verrouillages et de restrictions pour éviter une catastrophe, le sondage a suggéré qu’un nombre croissant de Canadiens sont mécontents de la façon dont leurs gouvernements gèrent la pandémie.

Soixante-deux pour cent des répondants se sont dits satisfaits de la réponse du gouvernement fédéral à la COVID-19, soit une baisse de cinq pour cent depuis début décembre. Ce sont exactement les mêmes résultats que pour les gouvernements municipaux.

Les gouvernements provinciaux ont également enregistré une baisse de 5 %, avec seulement 58 % se disant satisfaits de la façon dont leurs provinces réagissent à la crise.

Bourque a déclaré que les résultats suggèrent qu’un nombre croissant de Canadiens vaccinés s’impatientent envers ceux qui ont refusé de se faire vacciner.

Soixante-quatre pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles soutenaient les passeports vaccinaux pour les centres commerciaux et autres points de vente, y compris les magasins d’alcool et de cannabis, mais à l’exclusion des épiceries. Le sondage a montré que 61 pour cent des répondants voulaient des vaccins obligatoires pour les usagers des transports en commun.

Près des deux tiers des personnes interrogées étaient également favorables à la création de zones séparées dans les hôpitaux et les cliniques pour les patients non vaccinés.

“C’est un peu, ‘Allez les gars, faites-vous simplement tirer”, a déclaré Bourque.

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 11 janvier 2022.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les enseignants en France organisent un débrayage de masse sur les protocoles COVID
NEXT Covid: l’Angleterre va réduire l’auto-isolement et la France assouplit les restrictions de voyage au Royaume-Uni
----