Un panel américain envisage de réduire les actions à double classe

Un panel américain envisage de réduire les actions à double classe
Un panel américain envisage de réduire les actions à double classe

Les traders travaillent sur le parquet de la Bourse de New York (NYSE) à Manhattan, New York, États-Unis, le 24 septembre 2021. REUTERS/Andrew Kelly

NEW YORK, 1er octobre (Reuters) – Un panel de la Chambre des représentants des États-Unis envisage de discuter d’un projet de loi exigeant que les sociétés qui entrent en bourse avec des actions à double classe mettent fin à la structure après sept ans, selon une copie du projet de loi publiée jeudi soir. .

Les structures d’actions à double classe, qui donnent à certains actionnaires plus de droit de vote, ne sont pas appréciées des investisseurs, mais populaires auprès des entreprises technologiques à croissance rapide. Les investisseurs américains poussent les entreprises à abandonner la structure depuis des années, mais se sont arrêtés avant de ne pas investir dans ces entreprises.

Le projet de loi cible les entreprises nouvellement ouvertes et s’appliquerait aux sociétés de médias sociaux telles que Facebook Inc (FB.O) et Snapchat, la société mère Snap Inc (SNAP.N). Le projet de loi permet également à la structure à deux classes de rester en place pendant sept ans supplémentaires si la majorité des actionnaires de chaque classe l’approuve.

Le groupe de défense des actionnaires, le Council of Institutional Investors, a écrit au comité vendredi pour soutenir le projet de loi, ainsi que le contrôleur de l’État de New York, qui supervise 268 milliards de dollars de fonds de pension publics, et le Ohio Public Employees Retirement System (OPERS), avec 113 $ milliards d’euros d’actifs sous gestion.

OPERS a écrit dans la lettre que la cession d’entreprises à double catégorie élimine la “possibilité de tout dialogue constructif” qu’elle pourrait avoir avec les entreprises.

Le projet de loi demande également aux entreprises de divulguer la diversité raciale et ethnique de leurs conseils d’administration et de leurs dirigeants. La Securities and Exchange Commission des États-Unis envisage déjà de mettre en œuvre une règle similaire.

Reportage de Jessica DiNapoli; Montage par Richard Chang

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Source

panel américain envisage réduire les actions double classe

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les estimations de bénéfices semblent trop élevées. C’est une mauvaise nouvelle pour le marché boursier.
NEXT Les familles font la queue pour l’aide aux vacances d’Angel Tree – WREG News Channel 3
----