Breaking news

Cible de l’offre Les auditeurs de Telecom Italia se réunissent avant la réunion clé du conseil d’administration – sources

Cible de l’offre Les auditeurs de Telecom Italia se réunissent avant la réunion clé du conseil d’administration – sources
Cible de l’offre Les auditeurs de Telecom Italia se réunissent avant la réunion clé du conseil d’administration – sources

Le logo Tim est visible à son siège à Rome, en Italie, le 22 novembre 2021. REUTERS/Yara Nardi/File Photo

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

S’inscrire

MILAN, 25 novembre (Reuters) – Les auditeurs et le comité des risques de Telecom Italia examineront jeudi sa santé financière avant une réunion du conseil d’administration qui pourrait décider de l’avenir du plus grand groupe téléphonique italien et de son directeur général, ont indiqué des sources à Reuters.

L’ancien monopole italien des télécommunications a reçu une approche de rachat de 10,8 milliards d’euros (12 milliards de dollars) du groupe de capital-investissement américain KKR au milieu d’une dispute entre le PDG Luigi Gubitosi et le principal investisseur de TIM, Vivendi (VIV.PA).

Vivendi fait pression pour un changement à la tête de TIM après deux avertissements sur résultats depuis juillet, en partie à cause d’un accord coûteux avec le service de streaming sportif DAZN pour diffuser les meilleurs matchs de football italiens, qui n’a pas réussi à augmenter ses revenus.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

S’inscrire

Les auditeurs examineront les bénéfices de TIM et discuteront de la nécessité d’un troisième avertissement sur les bénéfices à la suite de l’accord sur les droits de DAZN, ont rapporté les journaux italiens.

Une troisième révision à la baisse des perspectives de TIM renforcerait encore la position de Vivendi dans la recherche d’un changement de PDG.

Gubitosi entretient des liens étroits avec KKR, qui a acheté l’an dernier une participation de 37,5% dans le réseau du dernier kilomètre de Telecom Italia et cherche à préserver son investissement.

Tout remaniement de la direction pourrait compliquer les plans de KKR pour poursuivre son offre, qui est conditionnée au soutien du conseil d’administration et à l’approbation du gouvernement.

Rome, qui est le deuxième investisseur de TIM par l’intermédiaire du prêteur d’État CDP, dispose de pouvoirs spéciaux anti-OPA pour protéger les entreprises qu’elle juge stratégiques contre les offres étrangères. Jusqu’à présent, le CDP s’est opposé à tout changement majeur dans la direction de TIM, ont indiqué des sources.

L’action TIM reculait de 5% à 0,4723 euro à 13h35 GMT.

(1 $ = 0,8913 €)

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à reuters.com

S’inscrire

Reportage d’Elvira Pollina; Montage par Alexander Smith

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Source

Cible loffre Les auditeurs Telecom Italia réunissent avant réunion clé conseil dadministration sources

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Shell abandonne son projet de développer le champ pétrolifère de Cambo en mer du Nord, invoquant l’économie et non le climat
NEXT Apple obtient un délai dans l’affaire du monopole, permettant aux règles de l’App Store de rester pour l’instant
----