Breaking news

Comment se présentent les favoris ?

06h51 GMT
  • Et oùSpécial ESPN

    proche
    • Ed Dove est un écrivain et scout qui a une passion profonde et durable pour le sport, la politique et la littérature africaines. Instagram : @EddyDove22, Facebook : @EddyDoveAfrica

Avec 100 jours avant le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun le 9 janvier, Ed Dove d’ESPN dirige la règle sur les neuf meilleurs prétendants au plus grand prix du continent.

Cameroun

Quel est leur pedigree ? Véritables géants africains, le Cameroun a remporté cinq CAN, l’or olympique en 2000, et a représenté le continent lors d’un record de sept Coupes du monde. Leur course aux quarts de finale en 1990 n’a toujours jamais été dépassée.

Comment se sont-ils qualifiés ? Qualifié d’office en tant qu’hôte, le Cameroun a néanmoins dû concourir dans le groupe F des qualifications, où ses résultats – trois victoires, deux nuls, une défaite – n’ont guère contribué à l’optimisme.

Résultats récents : Une victoire 2-0 à huis clos à domicile contre le Malawi était une routine, mais la défaite 2-1 à l’extérieur en Côte d’Ivoire le mois dernier était préoccupante.

Des stars en forme ? Andre-Frank Zambo Anguissa s’est rapidement imposé comme un pivot clé de l’équipe de Naples qui a atteint le sommet de la Serie A, tandis qu’Eric Maxim Choupo-Moting a fait partie des objectifs du Bayern Munich cette saison. Le gardien Andre Onana reste suspendu.

De nouveaux visages ? Ce n’est pas un nouveau visage, mais Paul-Georges Ntep – deux fois sélectionné par la France – est de retour dans l’équipe après deux ans dans le désert international.

Chances à la CAN ? De nombreuses questions abondent sur le manager Toni Conceicao et sa capacité à tirer le meilleur parti de cette équipe, et le soutien à domicile pourrait s’avérer être un facteur de motivation ou un fardeau majeur.

Algérie

Quel est leur pedigree ? Double championne d’Afrique, notamment lors de la dernière édition du tournoi en Égypte, l’Algérie s’est également qualifiée pour quatre Coupes du monde, atteignant la dernière fois le tournoi en 2014.

Comment se sont-ils qualifiés ? Tenu au Zimbabwe et en Zambie, l’Algérie a néanmoins réussi à se qualifier, restant invaincue et amassant 14 points.

Résultats récents: Jouissant actuellement d’un record africain de tous les temps sans défaite, ils ont écrasé Djibouti 8-0 en septembre, avant d’être tenus en échec 1-1 par le Burkina Faso à Marrakech neutre.

Des stars en forme ? Ce fut un début de saison décevant pour la star de Manchester City Riyad Mahrez, qui n’a débuté qu’un seul match de Premier League, bien qu’Andy Delort soit en pleine forme en France. Islam Slimani, Mahdi Tahrat et Djamel Benlamri sont tous sur une longue liste de blessés.

De nouveaux visages ? Reda Halaimia, basé en Belgique, a été enrôlé dans l’équipe pour prouver la concurrence / couverture pour Youcef Atal et Mehdi Zeffane.

Chances à la CAN ? Favoris pour une raison, l’Algérie a la mentalité de vainqueur, la constance dans la sélection et un potentiel Joueur du Tournoi à Mahrez. Le seul souci, ce sont les (nombreuses) jambes vieillissantes.

Ghana

Quel est leur pedigree ? Ils étaient la meilleure équipe d’Afrique du début au milieu des années 60, mais la star du Ghana a décliné depuis ; ils sont sans titre AFCON depuis 1982. Cependant, les Black Stars ont atteint au moins les demi-finales lors de cinq tournois consécutifs entre 2010 et 2017.

Comment se sont-ils qualifiés ? Étonnamment fortement, compte tenu des récentes turbulences. Une victoire 2-0 à domicile contre l’Afrique du Sud en novembre 2019 a donné le ton, bien qu’ils aient eu besoin d’une victoire sur Sao Tomé e Principe lors de la dernière journée de match pour garantir la progression.

Résultats récents : L’entraîneur-chef CK Akonnor a payé de son travail après sa défaite 1-0 en Afrique du Sud le mois dernier, même si les Black Stars avaient battu l’Éthiopie – quoique de justesse – lors de leur premier match de qualification pour la Coupe du monde. Milovan Rajevac est le nouvel homme à la barre.

Des stars en forme ? Thomas Partey espère que ses blessures à Arsenal sont derrière lui, tandis que la longue période sans but de Jordan Ayew est une préoccupation croissante. Au moins, Abdul Rahman Baba semble profiter d’un nouveau souffle en prêt à Reading.

De nouveaux visages ? Benjamin Tetteh, basé en Turquie, et le gardien Jojo Wallocott de Swindon Town étaient les nouveaux garçons de la première équipe de Rajevac après son retour au sommet.

Chances à la CAN ? Pas aussi fort sur le papier – comme ils l’ont été lors des récents tournois, tandis que Rajevac sera sous pression pour trouver une formule gagnante.

Nigeria

Quel est leur pedigree ? Ils ont remporté des titres AFCON en trois décennies (1980, 1994, 2013) mais auraient sûrement dû en faire plus compte tenu du talent à leur disposition au fil des ans. Aucune équipe africaine ne s’est jamais classée plus haut dans le classement mondial de la FIFA que la montée du Nigeria à la cinquième place en 94.

Comment se sont-ils qualifiés ? Les sourcils se sont levés lorsque le Nigeria a conspiré pour perdre une avance de quatre buts à domicile contre la Sierra Leone, puis faire match nul avec les Leone Stars à l’extérieur, mais des victoires à domicile et à l’extérieur contre le Bénin et le Lesotho les ont menés à terme.

Résultats récents : Impressionnant lors de la dernière pause internationale, ils ont traversé le Libéria avec Kelechi Iheanacho en chanson, avant qu’une équipe très modifiée – sans aucun joueur de Premier League en raison de l’interdiction imposée par le Royaume-Uni aux joueurs de se rendre dans les pays de la «liste rouge» – ait renvoyé le Cap-Vert. .

Des stars en forme ? Victor Osimhen profite de la forme de sa vie à Naples, avec sept buts lors de ses cinq derniers matchs, bien que le début de saison d’Iheanacho ait été plus lent. La régularité de Wilfred Ndidi à Leicester City contraste avec l’inefficacité d’Alex Iwobi à Everton, tandis que Peter Etebo de Watford manquera à cause d’une blessure.

De nouveaux visages ? Calvin Bassey des Glasgow Rangers a récemment reçu sa première convocation et semble avoir dépassé l’arrière gauche du FC Porto Zaidu Sanusi dans l’ordre hiérarchique.

Chances à la CAN ? Bouillonnant de talent, mais l’entraîneur Gernot Rohr ne convainc toujours pas vraiment, et une stratégie peu sophistiquée peut les laisser à nouveau à court.

jouer

0:48

Gab et Juls discutent de la performance exceptionnelle de Victor Osimhen lors de la victoire 2-0 de Naples sur Cagliari en Serie A.

Tunisie

Quel est leur pedigree ? Des qualifications régulières, même si la Tunisie n’a atteint les quatre derniers qu’une seule fois, en 2019, depuis qu’elle a remporté le titre à domicile en 2004.

Comment se sont-ils qualifiés ? Typiquement imperturbable lors des campagnes de qualification, cette fois-ci, ce n’était pas différent pour la Tunisie, dont le total de 16 points était le meilleur du continent. Un match nul en Tanzanie était le seul défaut.

Résultats récents : A pris le contrôle de son groupe de qualification pour la Coupe du monde en septembre avec un blitz 3-0 de la Guinée équatoriale en seconde période et une victoire 2-0 à l’extérieur en Zambie.

Des stars en forme ? Trois buts en huit sorties en Ligue 1 pour le sans âge Wahbi Khazri jusqu’à présent cette saison, même si Saint-Etienne apparaît en chute libre. Lively Naim Sliti a récemment fait son retour de blessure.

De nouveaux visages ? Le prodige de Manchester United, Hannibal Mejbri, bien qu’il ait représenté la France jusqu’au niveau U-17, a fait ses débuts contre la République démocratique du Congo en juin.

Chances à la CAN ? Ils semblent beaucoup plus faibles qu’il y a trois ans lors de la Coupe du monde, mais personne n’aimera affronter la Tunisie dans un match à élimination directe de la Coupe des Nations.

Egypte

Quel est leur pedigree ? Inégalé à la CAN avec un record de sept titres, bien que les pays « moins nombreux » aient connu beaucoup plus de succès lors de la Coupe du monde, où les Pharaons n’ont toujours jamais remporté de match.

Comment se sont-ils qualifiés ? Deux nuls lors de leurs deux premiers matches ont suscité des inquiétudes, tandis que le fait de ne pas battre le Kenya à domicile ou à l’extérieur a freiné les espoirs d’un rebond après la CAN 2017.

Résultats récents: Une victoire 1-0 à domicile contre l’Angola et un match nul 1-1 au Gabon n’ont pas suffi à Hossam El-Badry pour conserver son poste, et Carlos Queiroz est l’homme que l’EFA a désigné pour renverser la vapeur.

Des stars en forme ? Mohamed Salah est l’un des joueurs les plus en vue du football mondial en ce moment, avec huit buts et deux passes décisives en huit apparitions en Premier League et en Ligue des champions jusqu’à présent cette saison.

De nouveaux visages ? Le trio basé à domicile Ibrahim Adel, Mohamed Sobhi et Mohand Lashin a été nommé dans la première équipe de Queiroz.

Chances à la CAN ? Avec Salah, ils ne peuvent pas être exclus, bien que cette équipe se sente loin d’une équipe égyptienne vintage.

Côte d’Ivoire

Quel est leur pedigree ? Au départ, ils ont eu du mal à tirer parti de leur succès à la CAN au Sénégal en 1992, mais la génération dorée des Ivoiriens a atteint trois Coupes du monde entre 2006 et 2014, et a remporté la Coupe des Nations en 2015.

Comment se sont-ils qualifiés ? A surmonté une défaite choc contre l’Éthiopie lors de la Gameweek Two pour se qualifier avec style dans le Groupe K.

Résultats récents : Tenu au Mozambique en septembre, mais a rebondi pour vaincre le Cameroun 2-1 à Abidjan, avec Sebastian Haller en marquant deux fois.

Des stars en forme ? Le Haller susmentionné a été dans une forme magnifique, en marquant quatre lors de ses débuts en Ligue des champions contre le Sporting Lisbonne. Franck Kessie ne connaît pas le meilleur début de saison avec l’AC Milan alors que les spéculations sur son avenir persistent ; il a été expulsé contre l’Atletico Madrid en milieu de semaine. Le capitaine Serge Aurier reste sans club, ce qui n’est pas idéal, même si Wilfried Zaha et Nicolas Pepe peuvent être encouragés par leur forme récente.

De nouveaux visages ? Haller ne s’est engagé en Côte d’Ivoire qu’à la fin de l’année dernière, tandis que l’entraîneur Patrice Beaumelle a commencé à intégrer plusieurs jeunes joueurs de la talentueuse équipe des moins de 23 ans.

Chances à la CAN ? Il y a une qualité considérable, en particulier dans les zones étendues, et si les choses cliquent, Beaumelle pourrait revenir au sommet du jeu africain pour la troisième fois.

Maroc

Quel est leur pedigree ? Soit des sous-performants chroniques, soit des coups de poing au-dessus de leur poids, selon qui vous croyez ; Le Maroc a représenté l’Afrique à cinq Coupes du monde, mais n’a pas remporté la CAN depuis 1976.

Comment se sont-ils qualifiés ? Trouvant toujours leurs marques sous Vahid Halilhodzic, le Maroc n’a pas toujours été fluide à l’avenir, mais il a néanmoins résisté. Un but encaissé en six éliminatoires est un record exceptionnel.

Résultats récents : A vu le Soudan 2-0 à domicile à Rabat en septembre, leur match à l’extérieur contre la Guinée a été reporté en raison de conflits internes à Conakry.

Des stars en forme ? Le début de saison de Hakim Ziyech à Chelsea a été décevant, mais le duo sévillan Bono et Youssef En-Nesyri (trois buts en Liga jusqu’à présent) rassure. Achraf Hakimi a jusqu’à présent apporté de brillantes contributions au Paris Saint-Germain.

De nouveaux visages ? Quatre nouveaux visages ont été appelés le mois dernier, avec l’ancien international français U-21 de Watford, Imran Louza, le choix du peloton.

Chances à la CAN ? Serait-ce l’année où le Maroc mettra fin à son attente de la CAN ? Ils ne sont pas encore complets, mais avec des options talentueuses, une véritable menace de but et un manager expérimenté, ils semblent bien placés.

Sénégal

Quel est leur pedigree ? L’équipe nationale africaine la plus en vue à n’avoir jamais remporté la Coupe des Nations, le Sénégal a été finaliste à deux reprises. Leur génération 2002 a suivi une médaille d’argent de la CAN avec une progression vers les quarts de finale de la Coupe du monde.

Comment se sont-ils qualifiés ? A pris 14 points en six matches de groupe, les deux buts encaissés du Sénégal n’ont été surpassés que par le Maroc.

Résultats récents: Coup d’envoi des qualifications pour la Coupe du monde avec une victoire à domicile contre le Togo et une victoire 3-1 à l’extérieur au Congo-Brazzaville.

Des stars en forme ? Sadio Mane et Ismaila Sarr ont respectivement trois et quatre buts en Premier League pour Liverpool et Watford. Edouard Mendy et Kalidou Koulibaly connaissent des débuts de saison solides, et Idrissa Gueye profite d’une tache violette inhabituelle devant le but.

De nouveaux visages ? Le Sénégal a bénéficié d’une série d’excellentes arrivées récentes ; Nampalys Mendy et Abdou Diallo ont fait leurs débuts en mars, Bamba Dieng et Bouna Sarr devraient les rejoindre plus tard ce mois-ci.

Chances à la CAN ? Avec autant de joueurs en forme et dans les grands clubs européens, et avec une structure bien établie sous Aliou Cissé, le Sénégal n’a peut-être pas de meilleures chances de remporter enfin la CAN.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les réfugiés arrivés après le confinement n’ont aucun moyen de demander l’asile
NEXT Le FMI demande au Pakistan d’augmenter l’impôt sur le revenu
----