La récession en Afrique du Sud entraîne la SADC

Mpho Tebele

Gaborone – Un ralentissement économique en Afrique du Sud en raison de COVID-19 s’est propagé à d’autres États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe, selon un rapport de l’Agence de transport routier transfrontalier de ce pays.

L’Afrique du Sud est la plus grande économie du bloc et le pays le plus industrialisé. L’Afrique du Sud a exporté 5,8 milliards d’unités de marchandises vers les membres de la SADC en 2019 et en 2020, le nombre d’unités est tombé à 3,6 milliards.

Le rapport indique que l’Afrique du Sud et la région au sens large sont confrontées à une double crise de santé publique et économique.

Le rapport de la SA Cross Border Transport Agency indique que la baisse du commerce au cours de l’année dernière a entraîné des arrêts de production de masse et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, car les ports d’entrée et de sortie se sont vu imposer des restrictions. Cela a eu des effets d’entraînement dans tous les secteurs économiques dans un « double choc offre-demande ».

“L’Afrique du Sud étant l’un des plus grands partenaires commerciaux des pays voisins, les effets du COVID-19 se font déjà sentir dans la région de la SADC et sur le continent”, indique le rapport.

Par exemple, l’Afrique du Sud a importé des marchandises de Zambie pour une valeur d’environ 3,1 milliards de rands (205,6 millions de dollars américains) en 2019 et ce chiffre a chuté de 27 % en 2020 à 2,3 milliards de rands (152,5 millions de dollars américains). Le volume total des importations du pays en provenance d’Angola s’élevait à près de 1,2 milliard de marchandises en 2019, et il a chuté de 88 % en 2020. En termes monétaires, la valeur est passée de 8,1 milliards de rands (537,3 millions de dollars) en 2019 à 981 millions de rands (65 millions de dollars américains) en 2020.

« Collectivement, les importations de l’Afrique du Sud en provenance des pays de la SADC ont totalisé environ 1,4 milliard de marchandises en 2019 et une baisse drastique de 73 % en 2020, les importations de l’Afrique du Sud s’élevant à 394 millions de marchandises. Les importations de l’Afrique du Sud s’élevaient à environ 12,6 milliards de rands (835,8 millions de dollars) en 2019 et en 2020, il y a eu une réduction de 62% », indique le rapport.

Les échanges commerciaux de l’Afrique du Sud (somme des exportations et des importations) avec les États voisins en 2019 étaient évalués à environ 299,6 milliards de rands (19,8 milliards de dollars américains), et ils ont chuté de 6,9% l’année suivante à 278,9 milliards de rands (18,5 milliards de dollars américains).

En 2020, le Botswana était le plus grand partenaire commercial de l’Afrique du Sud dans la SADC, représentant 29 % des exportations et importations de ce pays. Viennent ensuite le Zimbabwe (25 %), le Mozambique, eSwatini, le Lesotho et la Namibie.

Les exportations de l’Afrique du Sud vers la plupart des États de la SADC ont diminué en 2020 par rapport aux niveaux de 2019, à l’exception du Zimbabwe qui a enregistré une augmentation de 20 %.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Buhari ordonne la levée conditionnelle de l’interdiction de Twitter
NEXT Volcan La Palma : De la lave jaillit d’une fissure nouvellement ouverte alors que des cendres pleut sur l’île | EN DIRECT – Actualités mondiales
----