Breaking news

La Thaïlande rouvre à certains touristes vaccinés après 18 mois de restrictions Covid | Thaïlande

La Thaïlande a rouvert ses portes aux touristes entièrement vaccinés, avec des dizaines de milliers de voyageurs qui devraient atterrir à Bangkok et à Phuket alors que le pays redémarre son industrie touristique après 18 mois de restrictions Covid.

La pandémie de coronavirus a martelé l’économie du royaume, le tourisme représentant près de 20% de son revenu national. L’année dernière a connu sa pire performance depuis la crise financière asiatique de 1997 avec des arrivées en baisse de plus de 80 %.

À partir du 1er novembre, les autorités thaïlandaises permettront aux touristes vaccinés de plus de 60 pays «à faible risque» d’échapper à la quarantaine des hôtels – fournissant au secteur une bouée de sauvetage bien nécessaire.

Auparavant, les touristes vaccinés devaient subir au moins sept jours de quarantaine à l’hôtel.

L’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok et le terminal international de Phuket seront les premiers à recevoir des visiteurs sous la détente, le reste du pays emboîtant le pas.

La Thaïlande espère capitaliser sur les voyageurs fuyant le blues hivernal en décembre, avec plusieurs pays européens, les États-Unis et la Chine sur la liste approuvée.

“La chose la plus importante à laquelle le gouvernement et moi pensons en ce moment est de faire revenir les moyens de subsistance des gens à la normale”, a déclaré vendredi le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha.

La Thaïlande attire généralement près de 40 millions de visiteurs par an en raison de ses plages pittoresques et de sa vie nocturne animée. Le tourisme représente près d’un cinquième de l’économie et l’impact de la pandémie s’est répercuté sur divers secteurs, des restaurants aux transports.

Les autorités s’attendent à ce que 10 à 15 millions de visiteurs reviennent l’année prochaine, avec des revenus qui devraient dépasser les 30 milliards de dollars.

“En 2023, nous pensons que les revenus seront proches du chiffre de l’année 2019”, a déclaré le ministre du Tourisme Pipat Ratchakitprakarn.

Cependant, les initiés de l’industrie sont moins optimistes, en particulier avec le géant régional Chine – la source de la part du lion des touristes – exigeant toujours que les rapatriés se soumettent à un programme de quarantaine strict.

La Thaïlande enregistre toujours environ 10 000 infections à Covid par jour alors que seulement environ 40% de la population a reçu deux doses d’un vaccin.

A Bangkok, le taux de vaccination en double dose est plus élevé, proche de 80 %.

Les vendeurs de plage à Phuket avaient hâte d’avoir un afflux plus important à la veille de la réouverture.

Dit, 18 ans, qui travaille au solarium et au bar à jus de son oncle sur la plage de Kamala, a déclaré que leur revenu était d’environ 150 dollars par jour avant la pandémie.

L’entreprise a été forcée de fermer pendant plusieurs mois, mais a rouvert il y a trois semaines et génère maintenant environ 30 $ par jour.

“Nous avons dû utiliser nos économies, cultiver des légumes et attraper du poisson pour survivre”, a déclaré Dit à l’Agence France-Presse.

“Cette (réouverture) sera meilleure que le petit nombre de touristes du bac à sable, mais nous ne nous attendons pas à ce que toutes les chaises longues soient remplies immédiatement.”

Plus loin sur la plage, un trio de danseurs de feu a épaté une douzaine d’invités en train de dîner dans un hôtel avec une démonstration de casse-cou de virevoltants et de crachats de feu.

« Nous n’avons pas eu beaucoup de travail. Pas beaucoup d’argent. J’ai un fils de quatre ans. Cela a été une période difficile », a déclaré un danseur.

Mais à Koh Phi Phi – une île populaire sur le sentier des routards alimentés par l’alcool – les entrepreneurs se méfiaient d’un retour au « business as usual ».

“Avant, c’était les touristes les moins chers du monde et tout ce qu’ils voulaient, c’était du sexe, de la drogue et de l’alcool”, a déclaré Roger Andreu, qui travaille dans un magasin de plongée.

« Nous devons gagner de l’argent, mais cela ne peut pas être la même chose. »

Pour voyager en Thaïlande à partir du 1er novembre, les touristes devront être entièrement vaccinés, être testés négatifs pour Covid-19 avant et après leur arrivée et passer leur première nuit dans un hôtel répondant aux exigences gouvernementales. Ils devront également avoir une couverture d’assurance Covid d’au moins 50 000 $.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Chine va saisir le principal aéroport d’Ouganda pour surendettement
NEXT Vaccins obligatoires contre le COVID-19 : une analyse État par État aux États-Unis – Lexology
----