Breaking news

La France opte pour les 3e coups, pas le confinement, pour lutter contre la nouvelle vague

La France opte pour les 3e coups, pas le confinement, pour lutter contre la nouvelle vague
La France opte pour les 3e coups, pas le confinement, pour lutter contre la nouvelle vague

PARIS – La France a lancé jeudi un plan pour donner des rappels de COVID-19 à tous les adultes, car elle a opté contre un verrouillage ou un couvre-feu supplémentaire pour aider à lutter contre une augmentation inquiétante des infections dans le pays.

Les infections à coronavirus ont bondi en France au cours des derniers jours, avec de nouveaux cas quotidiens dépassant la barre des 30 000, et les hospitalisations et les décès liés au virus augmentent à nouveau.

Le ministre français de la Santé, Olivier Veran, a présenté les plans lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé une réduction de l’intervalle de temps entre le deuxième et le troisième tir de six à cinq mois. Il a déclaré que la France disposait déjà de suffisamment de vaccins pour lancer la campagne nationale de rappel.

Veran a également présenté une série de mesures considérées comme renforçant l’utilisation de masques dans les espaces publics et a déclaré que le laissez-passer COVID du pays, qui est requis dans de nombreux endroits intérieurs à travers le pays, deviendra invalide si une personne n’a pas reçu de rappel dans les sept mois d’une deuxième dose.

Il a déclaré qu’il y avait dix fois plus de personnes non vaccinées actuellement hospitalisées à cause du virus que de personnes vaccinées, ajoutant que sans le vaccin, le pays serait déjà en situation de confinement.

Plus de 89 % des adultes français sont vaccinés, mais les plus vulnérables ont été vaccinés au début de l’année et l’immunité serait donc en déclin. De plus, les enfants de moins de 12 ans n’ont pas encore eu accès aux vaccins en France, mais cela pourrait changer après que l’Agence européenne des médicaments a autorisé jeudi le vaccin COVID-19 de Pfizer pour les 5-11 ans.

En signe de résurgence des inquiétudes concernant la situation du virus en France, le Maroc suspend tous les vols à destination et en provenance de la France à partir de vendredi, jusqu’à nouvel ordre.

Un comité gouvernemental supervisant les voyages au milieu de la pandémie a pris la décision jeudi « de protéger les réalisations du Maroc dans la gestion de la pandémie », selon l’agence de presse d’État MAP. Les deux pays entretiennent des liens économiques et culturels étroits.

———

Suivez toute la couverture pandémique d’AP sur https://apnews.com/hub/coronavirus-pandemic

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’omicron est-il plus infectieux que le variant delta ?
NEXT Les actions plongent sur les retombées économiques potentielles de la variante omicron
----