Je veux Mahama comme porte-drapeau du NDC en 2024 – Haruna Iddrisu

Je veux Mahama comme porte-drapeau du NDC en 2024 – Haruna Iddrisu
Je veux Mahama comme porte-drapeau du NDC en 2024 – Haruna Iddrisu

• Haruna Iddrisu souhaite que l’ancien président Mahama soit le candidat du NDC en 2024

• Le chef de la minorité souhaite également que M. Mahama remporte l’élection présidentielle de 2024

• M. Iddrisu a imploré les membres du NDC d’être vigilants dans les sondages de 2024

Le chef de la minorité parlementaire, Haruna Iddrisu, a nommé l’ancien président John Dramani Mahama comme son candidat préféré au poste de porte-drapeau du Congrès national démocratique en 2024.

Le député de Tamale Sud a également déclaré qu’il souhaitait que l’ancien président soit réélu le 7 décembre 2021.

M. Iddrisu a fait cette révélation en parlant de la stratégie du NDC pour protéger les bulletins de vote et assurer la victoire en 2024.

« Le NDC demandera une plus grande transparence, notamment au niveau de la compilation des résultats. La tolérance zéro pour 2024 sera notre déclaration et nous surveillerons le scrutin.

«Je dis toujours que pour les personnes qui aiment le président Mahama et qui veulent son retour comme je le veux, rendez-vous dans votre bureau de vote et assurez-vous qu’il gagne. Rien de plus. S’il l’emporte dans les 33.000 bureaux de vote, il sera le prochain Président de la République.

« Il ne s’agit pas de courir pour prendre des photos avec lui en pensant que c’est ainsi que vous contribuez au succès du NDC ; Je ne pense pas que prendre des photos avec lui signifie qu’il a gagné. Je pense que nous devrions revenir à nos racines en tant que NDC avec « Opération gagnez votre urne » », a-t-il déclaré dans une interview à Citi TV surveillée par GhanaWeb.

L’ancien président John Dramani Mahama n’a pas encore déclaré son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2024.

Cependant, l’ancien président a, au cours de la période, laissé tomber des allusions subtiles indiquant qu’il est susceptible de se présenter aux prochaines élections.
L’ancien président a également réitéré l’engagement de son parti à être vigilant lors des élections de 2024.

M. Mahama, qui dans une récente interview à la radio a insisté sur le fait que lui et le NDC avaient remporté les élections présidentielles de 2020 mais avaient été trompés, a déclaré que son parti allait être strict et assurer la vigilance dans les bureaux de vote en 2024.

« Les élections de 2020 ont été truquées pour le NPP. Nous avons cependant accepté la décision de la Cour suprême pour le bien de la paix. Cependant, en 2024, le NDC redoublera de vigilance dans les bureaux de vote car c’est là que les élections se gagnent.

« Alors au bureau de vote [in the next election], ce sera “faire ou mourir”. Je ne dis pas que tous ‘meurs soient morts’. Je dis que ce sera “faire ou mourir” parce que la bonne chose doit être faite », a déclaré M. Mahama.

Ses commentaires ont cependant attiré une large condamnation de la plupart des membres du Nouveau Parti patriotique au pouvoir qui disent que l’ancien président appelle à la violence.

Plusieurs personnalités et dirigeants du NDC ont en revanche soutenu la déclaration de M. Mahama.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La centrale nucléaire renforcera les capacités des communicateurs dans le cadre des efforts visant à « casser les 8 » – John Boadu
NEXT Mercredi, deux nouveaux cas de COVID-19 signalés à l’Î.-P.-É.
----