Ghana : la Banque du Ghana enregistre un bénéfice de 1,57 milliard de yens en 2020

La Banque du Ghana a enregistré un bénéfice de 1,57 milliard de yen l’année dernière, contre 1,80 milliard de yen enregistré en 2019, a révélé son rapport annuel 2020.

Les administrateurs de la Banque centrale n’ont cependant pas recommandé le versement de dividendes à l’actionnaire (le gouvernement). En 2019, elle n’a pas non plus versé de dividende.

Le rapport indique que « les administrateurs ont évalué la capacité de la Banque centrale à poursuivre son exploitation. Les administrateurs ont donc une attente raisonnable que la banque dispose de ressources suffisantes pour poursuivre son existence opérationnelle dans un avenir prévisible. préoccupation a été retenue pour la préparation des comptes annuels de la Banque et du Groupe. »

Un montant de 403,37 millions d’euros (2019 : 1,24 milliard d’euros) a toutefois été mis de côté en tant que crédits approuvés provenant des réserves pour imprévus, interventions d’urgence, prêts à usage général et autres.

Le rapport indique que malgré la pandémie de COVID-19, la Banque centrale a veillé à ce que toutes les fonctions et activités clés/critiques continuent de fonctionner, sans qu’aucune n’ait été interrompue à ce jour.

« Le Ghana dispose d’un système bancaire solide et résilient avec des niveaux de capital adéquats et des coussins de liquidité importants pour gérer efficacement les risques auxquels ils sont confrontés en raison de la pandémie. Le cadre de Bâle, autour duquel sont structurées les réglementations de la banque, prévoit des coussins de capital et de liquidité intégrés. sur lesquels les banques peuvent puiser en période de crise financière”, souligne le rapport.

« Cependant, la pandémie de COVID-19 a créé des tensions de liquidité sur divers marchés de financement, ce qui a nécessité une révision de la stratégie de gestion de la liquidité du marché monétaire. Par conséquent, en plus des mesures prises par le gouvernement du Ghana pour contenir l’impact de la COVID-19 pandémie, la Banque centrale a déployé des outils de politique de stabilité monétaire et financière pour atténuer davantage l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’économie ghanéenne”, a-t-il souligné.

Inscrivez-vous gratuitement aux newsletters AllAfrica

Recevez les dernières actualités africaines directement dans votre boîte de réception

Succès!

Presque fini…

Nous devons confirmer votre adresse e-mail.

Pour terminer le processus, veuillez suivre les instructions dans l’e-mail que nous venons de vous envoyer.

Erreur!

Un problème est survenu lors du traitement de votre soumission. Veuillez réessayer plus tard.

En 2020, la Banque du Ghana a fait don d’un montant de 10 millions de GH¢ au Fonds fiduciaire national COVID-19 pour soutenir les efforts du pays dans la lutte contre la pandémie.

Il a également fait don de 10 millions de GH¢ au Fonds COVID-19 du secteur privé pour l’achèvement d’un nouveau centre de traitement des maladies infectieuses à Ga East, Accra, afin d’aider à la gestion des cas critiques de COVID-19.

Il a conclu en disant que la Banque centrale continuera de suivre les politiques et les conseils de diverses institutions nationales et, en même temps, poursuivra ses opérations de la manière la meilleure et la plus sûre possible sans mettre en danger la santé de ses employés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Taïwan en colère après la plus grande incursion jamais menée par l’armée de l’air chinoise
NEXT Nous savons que l’équipe ghanéenne est forte, mais nous sommes prêts- Coach Waldrum | Super Falcons – NFF TV
----