Le Ghana maintient le prix au producteur du cacao à 10 560 GH¢ la tonne

Partagez-le avec plus de personnes !

Dr Afriyie Akoto

Le gouvernement ghanéen a maintenu le prix qu’il paie aux producteurs de cacao à 10 560 GHC par tonne malgré un effondrement du marché du cacao terminal en raison de la pandémie de COVID-19.

Le prix, qui prend effet à partir du vendredi 8 octobre, représente 87,15 % de la valeur franco à bord et se traduit par GH¢ 660 par sac de 64 kilogrammes.

Le Dr Owusu Afriyie Akoto, ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture, qui a annoncé le prix après une réunion du Comité d’examen des prix à la production, a déclaré que le maintien du prix bord champ au même niveau que l’année dernière montrait l’engagement du gouvernement à soutenir l’intérêt des producteurs de cacao. et d’améliorer leur bien-être.

« Le prix à la production du cacao a été maintenu alors que tous les pays producteurs de cacao envisagent une réduction de leurs prix bord champ suite à un effondrement du marché du cacao terminal en raison de la pandémie de COVID-19 », a-t-il déclaré.

Le ministre a déclaré qu’à travers l’Initiative Ghana-Côte d’Ivoire, les deux pays avaient mis en œuvre le différentiel de revenu vital, qui contribue à améliorer le bien-être des producteurs de cacao.

Il a déclaré que le gouvernement mettrait en œuvre le régime de retraite des cacaoculteurs au cours de la saison 2021/22 pour assurer des moyens de subsistance durables aux agriculteurs après leur retraite de la cacaoculture active.

Le ministre a déclaré que pour permettre aux agriculteurs de profiter pleinement de leurs investissements, le gouvernement avait introduit une balance électronique uniforme et non réglable pour les achats de cacao à compter du 8 octobre 2021.

« La balance a été certifiée par la Ghana Standard Authority et s’est avérée conforme aux exigences obligatoires.

Les acheteurs de cacao ne peuvent pas ajuster la balance une fois qu’elle a été calibrée et scellée par l’Autorité ghanéenne de normalisation », a-t-il déclaré.

Le Dr Afriyie Akoto a exhorté les sociétés d’achat autorisées à coopérer avec la Ghana Standards Authority pour installer les balances et les utiliser pour peser le cacao des agriculteurs.

Le comité a également approuvé les tarifs et les frais de toutes les autres parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement, y compris la marge de l’acheteur, le tarif des transporteurs, les frais d’entreposage et de marketing interne ainsi que les frais de désinfestation, de classement et de scellement et d’inspection de la balance.

Le Dr Afriyie Akoto a promis le soutien continu du gouvernement aux producteurs de cacao à travers le programme de lutte contre les parasites et les maladies et de lutte contre les maladies, la haute technologie, la taille, la pollinisation manuelle et la réhabilitation du cacao.

Le gouvernement continuera également à fournir aux agriculteurs du matériel de plantation certifié résistant à la sécheresse, à production précoce et à haut rendement.

Source : GNA

Partagez-le avec plus de personnes !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le traitement réservé par les propriétaires de Newcastle à Steve Bruce est «totalement faux», déclare Gary Neville | Actualités footballistiques
NEXT La capitale du Tigré éthiopien touchée par une frappe aérienne pour la deuxième…
----