De nouvelles règles sur les masques COVID-19 arrivent dans plusieurs écoles primaires du Québec

MONTRÉAL — À partir de lundi, de nouvelles règles s’appliqueront aux enfants dans de nombreuses écoles primaires du Québec, dans le cadre d’un effort visant à freiner la propagation de la COVID-19 dans ce groupe d’âge.

Selon le ministère de la Santé du Québec, les masques pour les enfants de quatre et cinq ans seront désormais obligatoires dans les autobus scolaires, si des enfants plus âgés sont présents.

De plus, lors des cours d’éducation physique en salle, le port du masque sera obligatoire lorsqu’il n’est pas possible de maintenir une distance de deux mètres entre les élèves de la première à la sixième année.

Ces changements ont lieu dans les écoles primaires de 10 régions du Québec :

  • Centre-du-Québec;

  • Estrie;

  • Lanaudière;

  • Laurentides;

  • Laval;

  • Mauricie;

  • Montérégie;

  • Montréal;

  • Outaouais;

  • and the four MRCs of Chaudière-Appalaches (MRC des Appalaches, MRC de Robert-Cliche, MRC de Beauce-Sartigan and MRC des Etchemins).

Jusqu’à présent, les masques n’étaient requis qu’à partir de la 1re année, y compris dans les autobus scolaires.

Les enfants de moins de 12 ans ne sont actuellement pas éligibles pour le vaccin COVID-19.

Cependant, la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, a déclaré cette semaine qu’elle attendait une soumission de Pfizer dans les semaines à venir pour l’utilisation du vaccin chez les enfants âgés de cinq à 11 ans.

“Nous prévoyons que nous aurons une soumission, espérons-le au début d’octobre”, a-t-elle déclaré à l’émission Power Play de CTV. “Dès que nous recevons les données de l’entreprise, les régulateurs sont bien placés pour examiner rapidement ces données.”

Les changements dans les écoles québécoises entreront en vigueur à compter du lundi 4 octobre.

Source

nouvelles règles sur les masques COVID19 arrivent dans plusieurs écoles primaires Québec

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le roi de Jordanie nie les irrégularités dans les achats de maisons de luxe
NEXT Le moteur économique du Canada a calé en juillet alors que le PIB s’est à nouveau contracté
----