Breaking news
NBA Top 10 des jeux de la nuit | 4 décembre 2021 – NBA -

“Nous voterons contre tout gouvernement qui s’opposera au projet de loi anti-LGBTQ+” – Église de Pentecôte

L’Église de Pentecôte a envoyé sa plus forte mise en garde au gouvernement concernant la législation contre les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transgenres et les homosexuels et leurs activités connexes (LGBTQ+) au Ghana.

Le président national de l’Église, l’apôtre Eric Nyamekye, a déclaré que son groupe voterait contre tout parti politique qui s’opposerait à l’adoption du projet de loi sur la promotion des droits sexuels humains et des valeurs familiales ghanéennes.

« Nous allons faire descendre les gens dans la rue, et nous allons avertir tout gouvernement que si vous votez contre ce projet de loi, nous vous rejetterons, c’est tout. Il n’y a pas de place pour la neutralité », a-t-il déclaré aux journalistes.

L’apôtre Nyamekye faisait partie d’une trentaine de membres du clergé de premier plan qui ont présenté mercredi un mémorandum au Comité de la Constitution des affaires juridiques de la Chambre des représentants en soutien au projet de loi.

À l’approche de la reprise du Parlement le 26 octobre, les problèmes liés au projet de loi controversé ont repris du poil de la bête.

Dans son état actuel, le projet de loi cherche à criminaliser les activités des LGBTQI+ ainsi que les individus et les organisations qui défendent ou promeuvent l’activité dans le pays.

Le projet de loi d’initiative parlementaire de 36 pages garantit les droits sexuels de l’homme et les valeurs familiales ghanéennes, interdit les LGBTQI+ et les activités connexes, la propagande, le plaidoyer ou la promotion des LGBTQI+ et des activités connexes.

Cependant, une série de mémorandums ont été présentés au Comité en opposition à la législation.

Les personnes à l’origine de ces notes demandant un retrait du projet de loi dans son intégralité comprennent le célèbre avocat M. Akoto Ampaw ; auteur, universitaire et ancien directeur de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, le professeur Emerita Takyiwaa Manuh ; un expert en communication et médias, le Pr Kwame Karikari ; le doyen de la faculté de droit de l’Université du Ghana (Legon), le professeur Raymond Atuguba, et le doyen de la faculté des études de l’information et de la communication de l’Université du Ghana, le professeur Audrey Gadzekpo.

Le directeur de l’Institut d’études africaines de l’Université du Ghana, le professeur Dzodzi Tsikata ; le directeur exécutif du Centre ghanéen pour le développement démocratique (CDD-Ghana), le professeur H. Kwasi Prempeh, et un ancien directeur exécutif du CDD-Ghana, le professeur Kofi Gyimah-Boadi, sont également membres du groupe.

Beaucoup d’entre eux disent que le projet de loi est arriéré et évoque la violence parrainée par l’État contre les personnes qui s’identifient comme LQBTQ+.

Il s’agit, selon eux, d’un affront aux droits humains fondamentaux.

Mais les clercs chrétiens sont d’un avis différent.

S’adressant aux journalistes au Parlement le 7 octobre, l’apôtre Eric Nyamekye a expliqué que l’Église fera tout son possible pour s’assurer que le projet de loi soit adopté car « il concerne l’avenir de la nation ».

« Ce que je dis n’est pas politique… Quiconque veut détruire cette nation, nous ne vous permettrons pas de nous gouverner », a-t-il ajouté.

Les membres du clergé insistent également sur le fait que le fait de traîner davantage le projet de loi permettra à de nombreuses personnes d’en parler, retardant ainsi l’adoption du projet de loi.

Le projet de loi prescrit les activités de promotion et de défense des droits des enfants.

Par conséquent, toute personne qui utilise les médias et d’autres canaux électroniques pour produire, se procurer, commercialiser, diffuser, publier ou distribuer du matériel ou des informations directement ou indirectement destinés aux enfants dans le but de susciter l’intérêt des enfants pour l’activité pourrait être condamnée à une peine de prison. d’au moins six ans et d’au plus dix ans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Voici quelques magnifiques images de la dernière éclipse solaire de 2021, World News
NEXT Les partis d’opposition organisent un débrayage au Parlement et protestent contre la suspension des députés
----