L’Inde publie des directives révisées : un rapport de test COVID négatif doit être appliqué à tous les passagers internationaux

L’Inde publie des directives révisées : un rapport de test COVID négatif doit être appliqué à tous les passagers internationaux
L’Inde publie des directives révisées : un rapport de test COVID négatif doit être appliqué à tous les passagers internationaux

Passagers de l’aéroport de l’Inde
Crédit d’image: PTI

Rapport de test COVID négatif obligatoire pour tous les passagers internationaux visitant l’Inde

New Delhi : les voyageurs entièrement vaccinés et venant d’un pays avec lequel l’Inde a des accords de réciprocité pour l’acceptation mutuelle des vaccins COVID-19 approuvés par l’OMS seront autorisés à quitter l’aéroport et n’auront pas besoin de subir une quarantaine à domicile et des tests à partir du 25 octobre, selon la version révisée directives pour les arrivées internationales publiées aujourd’hui.

Ils devront cependant produire un rapport COVID-19 RT-PCR négatif.

S’ils sont partiellement ou non vaccinés, les voyageurs doivent prendre des mesures qui incluent la soumission d’un échantillon pour un test COVID-19 après l’arrivée au point d’arrivée, après quoi ils seront autorisés à quitter l’aéroport, une quarantaine à domicile pendant sept jours, un nouveau test le huitième jour de l’arrivée en Inde et s’il est négatif, surveillez davantage votre santé pendant les sept prochains jours.

Ces directives pour les arrivées internationales remplacent toutes les directives publiées sur le sujet à partir du 17 février 2021, a déclaré le ministère de la Santé de l’Union.

« La trajectoire mondiale de la pandémie de COVID-19 continue de décliner avec certaines variations régionales. La nécessité de surveiller la nature en constante évolution du virus et l’évolution des variantes préoccupantes du SRAS-CoV-2 (COV) doit rester d’actualité. Les lignes directrices existantes (publié le 17 février 2021 avec les additifs ultérieurs) pour les arrivées internationales en Inde ont été formulés selon une approche fondée sur les risques.

“Compte tenu de l’augmentation de la couverture vaccinale dans le monde et de la nature changeante de la pandémie, les directives existantes pour les arrivées internationales en Inde ont été revues”, a déclaré le ministère.

Le nouveau document fournit des protocoles à respecter avec les voyageurs internationaux ainsi que ceux à suivre par les compagnies aériennes, les points d’entrée (aéroports, ports maritimes et frontière terrestre) pour le profilage des risques des passagers.

Cette procédure d’exploitation standard sera valable du 25 octobre jusqu’à d’autres commandes. Sur la base de l’évaluation des risques, ce document sera révisé de temps à autre, a indiqué le ministère.

Selon le ministère, l’Inde a signé des accords de reconnaissance mutuelle des vaccins COVID-19 reconnus au niveau national ou par l’OMS avec 11 pays – le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, le Népal, la Biélorussie, le Liban, l’Arménie, l’Ukraine, la Belgique, la Hongrie et la Serbie.

Les voyageurs en provenance de ces pays qui sont complètement vaccinés et 15 jours se sont écoulés depuis l’achèvement du calendrier de vaccination COVID-19, ils seront autorisés à quitter l’aéroport et devront surveiller eux-mêmes leur santé pendant 14 jours après leur arrivée, conformément aux directives révisées.

Lors de la planification du voyage, tous les voyageurs doivent soumettre un formulaire d’auto-déclaration sur le portail en ligne Air Suvidha avant le voyage prévu et télécharger un rapport COVID-19 RT-PCR négatif. Ce test doit avoir été effectué dans les 72 heures avant d’entreprendre le voyage, selon les directives.

Chaque passager doit également soumettre une déclaration concernant l’authenticité du rapport et sera passible de poursuites pénales, s’il en est autrement.

Si le voyageur vient d’un pays excluant ceux couverts par ces catégories A (provenant d’un pays avec lequel l’Inde a des arrangements réciproques pour l’acceptation mutuelle des vaccins COVID-19 approuvés par l’OMS), il devra se soumettre aux mesures telles que la soumission d’un échantillon. pour le test COVID-19 après l’arrivée au point d’arrivée, après quoi ils seront autorisés à quitter l’aéroport, mise en quarantaine à domicile pendant sept jours, re-test le huitième jour de l’arrivée en Inde et s’il est négatif, autosurveillance supplémentaire de leur santé pendant les sept prochains jours, quel que soit leur statut vaccinal COVID-19.

« Les voyageurs en provenance de pays à l’exclusion des pays à risque seront autorisés à quitter l’aéroport et devront surveiller leur état de santé pendant 14 jours après leur arrivée. Il existe également des vaccins contre le COVID-19 approuvés par l’OMS”, indiquent les directives.

La liste des pays en provenance desquels les voyageurs devraient suivre des mesures supplémentaires à leur arrivée en Inde, y compris les tests post-arrivée (pays à risque) sont l’Afrique du Sud, le Brésil, le Bangladesh, le Botswana, la Chine, Maurice, la Nouvelle-Zélande, le Zimbabwe et les pays d’Europe. y compris le Royaume-Uni.

Les voyageurs sous quarantaine à domicile ou sous surveillance de leur santé, s’ils développent des signes et des symptômes évocateurs de COVID-19 ou s’ils sont testés positifs pour COVID-19 lors d’un nouveau test, ils s’auto-isoleront immédiatement et se signaleront à leur établissement de santé le plus proche ou appelleront le numéro d’assistance national (1075). ) ou indiquer le numéro de la ligne d’assistance.

Un dépistage thermique serait effectué à l’égard de tous les passagers par les autorités sanitaires présentes à l’aéroport. Le formulaire d’auto-déclaration rempli en ligne sera présenté au personnel de santé de l’aéroport.

Les passagers présentant des symptômes lors du contrôle doivent être immédiatement isolés et conduits dans un établissement médical conformément au protocole sanitaire. S’ils sont testés positifs, leurs contacts doivent être identifiés et gérés conformément au protocole établi.

Certains pays ont conclu un accord avec l’Inde sur la reconnaissance mutuelle des certificats de vaccination des vaccins reconnus au niveau national ou reconnus par l’OMS. De même, il existe des pays qui n’ont actuellement pas un tel accord avec l’Inde, mais ils exemptent les citoyens indiens entièrement vaccinés avec des vaccins reconnus au niveau national ou reconnus par l’OMS.

Sur la base de la réciprocité, les voyageurs de tous ces pays qui offrent une entrée sans quarantaine aux Indiens sont autorisés à certains assouplissements à l’arrivée (pays de catégorie A).

Pendant le voyage, une annonce en vol sur COVID-19, y compris les mesures de précaution à suivre, doit être faite dans les aéroports et dans les vols et pendant le transit. Pendant le vol, l’équipage doit s’assurer que le comportement approprié à Covid est suivi à tout moment et si un passager signale des symptômes de COVID-19 pendant le vol, il doit être isolé conformément au protocole, selon les directives.

Les voyageurs internationaux arrivant par les ports maritimes/ports terrestres devront également se soumettre au même protocole, sauf que la possibilité d’enregistrement en ligne n’est actuellement pas disponible pour ces passagers. Ces voyageurs doivent soumettre le formulaire d’auto-déclaration aux autorités compétentes du gouvernement indien dans les ports maritimes/ports terrestres à leur arrivée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Astralis s’assure de la place pour la finale mondiale de BLAST avec une victoire aux finales d’automne contre FaZe Clan
NEXT Test de Kanpur : le lendemain de sa diffusion virale, « Gutkha Man » Shobit se dit irrité de toute l’attention | Criquet
----