Stu Cowan : Une tempête parfaite se prépare alors que les Canadiens accueillent les Hurricanes

Imaginez la réaction au Centre Bell après une cinquième défaite consécutive et un but de Jesperi Kotkaniemi de la Caroline.

Auteur de l’article :

Stu CowanMontreal Gazette

Contenu de l’article

La seule bonne nouvelle pour les partisans des Canadiens qui étaient au Centre Bell mardi soir, c’est qu’ils n’ont eu à composer avec aucun embouteillage lorsqu’ils sont rentrés chez eux après le match.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Il n’y avait pas non plus beaucoup de trafic avant le match.

La participation officielle était de 16 095 personnes, mais il ne semblait certainement pas que beaucoup de personnes étaient assises. C’était une grosse baisse par rapport au full de 21 105 pour le match d’ouverture à domicile de samedi dernier.

Au moment où le klaxon final a retenti mardi, le Centre Bell était presque vide alors que les Canadiens ont perdu 5-0 contre les Sharks de San Jose, abaissant leur record à 0-4. Après une défaite de 3-1 contre les Rangers lors du match d’ouverture à domicile,

de Jean Ratelle, Vic Hadfield et Rod Gilbert parce que l’équipe a marqué trois buts en trois matchs. Maintenant, les Canadiens sont l’équipe de 0,75 (buts par match).

Plusieurs raisons expliquent les sièges vides au Centre Bell. Premièrement, les Canadiens n’ont appris que le 1er octobre qu’ils seraient autorisés à pleine capacité alors que les restrictions COVID-19 étaient assouplies. Cela ne laissait pas beaucoup de temps pour vendre des billets.

Il y a aussi le coût élevé des billets à une époque où l’économie a été durement touchée par la pandémie et le fait que de nombreuses personnes hésitent probablement encore à être dans une arène couverte bondée. Le produit sur la glace a également été terrible et les Canadiens sont la seule équipe de la LNH sans un point au classement.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Ce qui aggraverait les choses, c’est qu’une tempête parfaite s’abat sur le Centre Bell jeudi (19h, TSN2, RDS, TSN 690 Radio, 98,5 FM) lorsque les Canadiens affrontent les Hurricanes de la Caroline, qui ont une fiche de 2-0, et l’ancien Canadien Jesperi Kotkaniemi. Ce sera le premier match de Kotkaniemi à Montréal depuis qu’il a accepté une offre d’un an de 6,1 millions de dollars US de la part de la Caroline et vous savez que le propriétaire des Hurricanes, Tom Dundon, aimerait mettre un peu plus de sel dans les blessures des Canadiens en guise de revanche pour le directeur général Marc Bergevin. tentative ratée de sortir Sebastian Aho de la Caroline il y a deux ans avec une offre de 42,295 millions de dollars sur cinq ans.

Dundon pourrait même donner à Kotkaniemi un bonus de 82 $ (pour correspondre à son nouveau numéro de chandail) s’il peut marquer contre les Canadiens. Imaginez la réaction au Centre Bell après une cinquième défaite consécutive et un but de Kotkaniemi.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Vous pouviez entendre les huées après le match de mardi même s’il n’y avait plus beaucoup de fans dans le bâtiment.

« Nous avons déjà vécu cela auparavant », a déclaré le Canadien Brendan Gallagher après le match lorsqu’on lui a posé des questions sur les huées. « Vous obtenez quelques victoires, ils seront de retour. C’est ce que tout marché, tous les fans vont ressentir. Ils sont frustrés. La chose à propos de nous en tant que joueurs, c’est que nous avons l’opportunité de changer cela et de réparer ce qui se passe. Ils ne le font pas, alors ils ont l’impression que leur seule voix est de nous huer.

“Comme je l’ai dit, j’ai déjà vécu cela sur ce marché”, a ajouté Gallagher. «Je pense que c’est l’année 10 (pour moi). Ce ne sera pas la dernière fois, mais ce qui est important, c’est que lorsque vous traversez ces situations, il est difficile dans les vestiaires de rester concentré et de faire confiance au processus. Mais vous n’allez pas vous en sortir si vous faites sortir les gars sur leurs pages séparées. Nous avons des choses à régler et ça commence demain. Nous y arrivons et, à un homme, apportons un peu plus et commençons à travailler vers ces solutions et la réaction des fans changera.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Le défenseur des Canadiens Jeff Petry est normalement calme et cool sur et hors de la patinoire. Mais après le match de mardi, il était tellement bouleversé qu’on pouvait presque voir la vapeur se dégager de sa moustache lorsqu’il a parlé de l’équipe ayant essentiellement deux absences au cours des quatre premiers matchs, dont une défaite de 5-1 contre les Sabres à Buffalo.

“La moitié de nos matchs n’ont été… sans effort”, a déclaré Petry. “Alors, oui, c’est frustrant.”

Les Canadiens termineront leurs quatre matchs à domicile samedi soir contre les Red Wings de Détroit, qui ont une fiche de 2-0-1. Avec cinq buts, Tyler Bertuzzi des Red Wings en compte deux de plus que toute l’équipe des Canadiens. Heureusement pour les Canadiens, Bertuzzi ne jouera pas samedi car il a refusé de se faire vacciner contre la COVID-19 et ne peut pas traverser la frontière.

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

« Nous traversons une période difficile en ce moment », a déclaré Gallagher. «Vous voulez être une équipe sur laquelle vous pouvez compter sur votre personnage dans ce vestiaire. Eh bien, c’est le moment. Cela ne va pas être facile. Beaucoup de gens vont se retourner contre nous. Ça va être important dans ce vestiaire que nous ne le fassions pas. Nous faisons ce qu’il faut, nous travaillons pour trouver des solutions. Il n’est jamais facile de sortir de ces choses. C’est très décevant que cela se produise au tout début de l’année, mais c’est à ce moment-là que vous êtes mis au défi. Vous voulez donc vous tester, vous tester dans les situations les plus difficiles, et c’est là que nous en sommes en ce moment.

[email protected]

twitter.com/StuCowan1

  1. Dans un « monde parfait », Marc Bergevin resterait directeur général des Canadiens

  2. Jonathan Drouin et Christian Dvorak des Canadiens de Montréal, à l'arrière, changent de direction lors de la première période contre les Sharks de San Jose à Montréal le 19 octobre 2021.

    Ducharme jongle entre les lignes des Canadiens et les paires défensives

  3. Le ministre des Affaires autochtones du Québec, Ian Lafrenière.

    Les Canadiens ont tort de dire que Montréal est un territoire non cédé, selon le Québec

  4. Jesperi Kotkaniemi des Hurricanes de la Caroline éloigne la rondelle de Yakov Trenin des Predators de Nashville lors de la deuxième période à Raleigh, en Caroline du Nord, le 5 octobre 2021.

    Stu Cowan : Kotkaniemi revient sur de « bons souvenirs » avec les Canadiens

Publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le corps de l’homme retrouvé dans les eaux de la Sunshine Coast au large de Shelley Beach à Caloundra après une recherche difficile
NEXT Les partis d’opposition organisent un débrayage au Parlement et protestent contre la suspension des députés
----