Breaking news

L’Éthiopie « neutralise » 170 présumés rebelles (médias d’État)

Les forces de sécurité de l’État régional d’Oromia en Éthiopie ont « neutralisé » 170 présumés rebelles de l’Armée de libération oromo (OLA), a rapporté dimanche l’agence de presse d’État Ethiopia News Agency (ENA).

L’ENA a rapporté que 170 rebelles présumés ont été « neutralisés » lors d’opérations militaires menées au cours des trois derniers mois dans la zone Guji de l’État régional.

L’ENA a en outre signalé que 12 rebelles présumés de l’OLA et 51 de leurs complices présumés avaient également été arrêtés au cours des opérations militaires.

L’OLA est une faction dissidente d’un ex-groupe rebelle Oromo Liberation Front (OLF), un parti politique d’opposition prétendant lutter pour les droits des Oromos qui représentent environ 35 % de la population éthiopienne.

Désigné comme groupe terroriste par le parlement éthiopien en 2011, l’OLF a été retiré de la liste des terroristes en juillet 2018 pour faciliter les négociations et favoriser la réconciliation.

Article précédentLe parti au pouvoir au Zimbabwe soutient Mnangagwa comme candidat à la présidentielle pour les élections de 2023

Article suivantDébut de la COP26 alors que les pays planifient de futures actions sur le changement climatique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Namibie détecte une variante du coronavirus Omicron dans 18 des 19 échantillons
NEXT Les partis d’opposition organisent un débrayage au Parlement et protestent contre la suspension des députés
----