Breaking news
Nouvelle bande-annonce pour la série Star Wars Spinoff -

L’Afrique doit vacciner 70 pour cent de la population

Vaccin contre le covid-19

Il faudra beaucoup plus de temps à l’Afrique pour contrôler le COVID-19 sur le continent que nous ne le pensions auparavant en raison des taux de vaccination très limités que nous avons, Dr John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), a déclaré.

“Nous n’avons réussi à vacciner que 5,5% des 1,2 milliard de personnes sur le continent africain et ce n’est pas une bonne position pour contrôler et éliminer le virus”, a-t-il déclaré.

“Nous arrivons à un point où l’élimination ou le contrôle efficace du virus devient plus difficile en raison de la lenteur de la vaccination en Afrique”, a déclaré le Dr Nkengasong.

Il a déclaré : « Il est de la responsabilité de chacun de s’assurer que tout le monde est vacciné contre le COVID-19. La communauté, les médias ensemble et les experts en santé publique ont un rôle à jouer.

« Nous avons été très clairs sur le danger et le risque pour le continent de ne pas avoir accès aux vaccins, mais nous devons accélérer nos efforts et au moins essayer de vacciner 70 % de la population africaine d’ici la fin de l’année prochaine. afin que nous ayons une chance de contrôler cette pandémie. »

Le Dr Nkengasong a déclaré lors d’une conférence de presse hebdomadaire surveillée par l’Agence de presse du Ghana à Dar es Salaam en Tanzanie qu’à ce jour, les variantes hautement contagieuses du coronavirus continuent de se propager à travers le continent.

« Au 28 octobre 2021, un total de 8,4 millions de personnes avaient été infectées par le virus en Afrique. Sur ce nombre, plus de 218 000 personnes ont perdu la vie, ce qui représente 4,4 % des cas signalés dans le monde.

« Le continent traverse toujours une sévère troisième vague. 82 % de nos États membres traversent actuellement la troisième vague. Sept pays ; L’Algérie, le Bénin, l’Égypte, le Kenya, Maurice, la Somalie et la Tunisie connaissent actuellement la quatrième vague », Dr Nkengasong.

Il a déclaré que le CDC Afrique est toutefois encouragé par la récente tendance à la baisse du nombre de cas de coronavirus COVID-19 enregistrés dans la région.

« Entre la période du 18 au 24 octobre, un total de 31 000 nouveaux cas ont été signalés à travers le continent, ce qui représente une baisse de 26% du nombre de nouveaux cas signalés par rapport à la semaine précédente.

«En termes de décès enregistrés au cours de la semaine dernière, 1 322 décès ont été signalés dans la région par rapport à la semaine précédente où nous avions signalé 1 515 décès.

« Au cours des quatre semaines entre le 27 septembre et le 24 octobre, nous avons observé une diminution moyenne de 20 % des nouveaux cas, et à l’exception de l’Afrique centrale où nous avons observé une augmentation moyenne de 7 %.

“Nous sommes ravis de voir qu’il y a une diminution constante dans d’autres régions, notamment une diminution de 25 % en Afrique australe, de 22 % en Afrique de l’Est, de 20 % en Afrique de l’Ouest et de 15 % en Afrique du Nord”, a déclaré le Dr Nkengasong. .

Il a déclaré : « Au 28 octobre 2021, un total de 275 millions de doses de vaccin COVID-19 ont été achetées sur le continent. Sur ce nombre, 188,5 millions ont été administrés, ce qui correspond à 70 % de l’offre totale disponible.

« Au total, 5,58 % de la population a été complètement vaccinée et nous continuons à faire peu de progrès. Nous sommes très heureux de voir certains pays se distinguer dans la lutte contre. »

Le CDC Afrique est une institution technique spécialisée de l’Union africaine qui renforce les capacités et les capacités des institutions de santé publique africaines ainsi que les partenariats pour détecter et répondre rapidement et efficacement aux menaces et aux épidémies de maladies, sur la base d’interventions et de programmes fondés sur des données.

Il a déclaré que les questions sur le COVID-19 devenant «endémique» augmentaient parmi les experts de la santé et la population de la région.

Pendant une grande partie des deux dernières années de la pandémie, l’UA à travers le CDC Afrique et l’African Vaccine Acquisition Trust (AVAT) ont été à l’avant-garde et ont mené la lutte contre le coronavirus en aidant les États membres à acquérir et à distribuer des vaccins.

Envoyez vos actualités à [email protected] et via WhatsApp au +233 244244807
Suivre Actualités Ghana au Google Nouvelles
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Barnaby Joyce fustige la “politique chaotique et écervelée” du premier ministre Palaszczuk
NEXT “Dzifa était un camarade très dévoué, toujours prêt à faire avancer les choses” – Mahama
----