« L’esprit Anlo doit s’élever » – Togbi Nyaho Tamakloe

Togbi Nyaho Tamakloé VI

Togbi Nyaho Tamakloe VI, Dufia de Whuti, chef suprême de Kome-Shime et Miafiaga d’Anlo a déclaré qu’il était prêt à aider de toutes les manières possibles pour assurer le progrès de son peuple et de l’État d’Anlo.

Le chef nouvellement installé a déclaré qu’il y avait beaucoup de bonnes qualités de l’Anlo-Ewe qui doivent être exploitées pour apporter la transformation nécessaire non seulement à Anlo mais dans toute la région de la Volta.

Togbi Tamakloe, qui lors de sa cérémonie de plein air samedi à Whuti, une belle commune connue pour son ambiance calme et ses sites touristiques historiques, a ouvert son discours avec « Anlo doit se lever » et a conclu avec « l’esprit d’Anlo doit se lever. »

Il espère que ce rêve pourra être réalisé avec un front uni, des clichés de projets de développement et la compassion des autochtones de la diaspora envers la terre.

« Nous avons gouverné le Ghana plus que tout autre groupe de personnes au Ghana. Nous avons fait beaucoup de sacrifices pour le bien de ce pays. Nous pouvons également utiliser la même énergie pour servir notre peuple. Nous sommes très instruits, ingénieux et toutes les autres bonnes qualités. Je suis venu pour vous aider et travailler avec vous », a-t-il déclaré.

Le consultant en chef de l’administration au Canada et président de la Ghana Friendship Association of Edmonton a appelé à l’unité entre les chefs et le peuple pour permettre des projets de développement tels que « draguer la lagune de Keta pour avoir le plus grand étang à poissons artificiel de l’univers », et diversifier l’agriculture au profit des jeunes chômeurs grouillants.

Le Togbi Tamakloe, qui a beaucoup voyagé, a également appelé les fils et les filles d’Anlo de la diaspora à « revenir chez eux et aider l’État en tant que question de conscience » pour en faire un endroit qu’ils voudraient.

La cérémonie de plein air présidée par M. Alex Kwasi Bruks, fondateur de Bruks Associates et qui a vu une démonstration de riche tradition et culture, a réuni des chefs des trois ailes de l’État d’Anlo (gauche, milieu et droite), y compris ; Togbi Gbordzor III, le Dusifiaga d’Anlo, des citoyens éminents et des membres du corps diplomatique qui comprenaient M. Eliphas Barine, haut-commissaire du Kenya au Ghana et Awoki Panassa, l’ambassadeur du Togo au Ghana.

Mme Grace Jeanet Mason, haut-commissaire sud-africain au Ghana qui était l’invitée d’honneur a parlé des contributions incommensurables des chefs et des reines au développement socio-économique du peuple et a prié pour que le Tout-Puissant guide Togbi Tamakloe pour mener son peuple à la prospérité .

Elle a déclaré que sa toute première visite dans la région avait montré que Volta, qu’elle appelait un “lieu de beauté” avec des “plages prestigieuses”, offrait un potentiel touristique qui pourrait être développé pour créer des emplois en disant que la société entre le Ghana et l’Afrique du Sud dans le tourisme, les arts et la culture pourrait être bénéfique pour les deux pays et a appelé les chefs traditionnels à contribuer à cette société.

Togbi Nyaho Tamakloe VI, 58 ans, connu dans sa vie privée sous le nom de M. Ezekiel Keli Tamakloe, titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et d’une spécialisation en sociologie avec un diplôme en éducation, est un ancien commissaire de police d’Edmonton.

Le récipiendaire de plusieurs prix de leadership, dont le prix National Honors Award, Achievers of Ghana et Lifetime Achievement Award, a vécu et voyagé en Amérique du Nord, en Europe et dans des pays africains, notamment le Zimbabwe, le Swaziland, la Zambie, le Botswana, le Togo et le Kenya.

Envoyez vos actualités à [email protected] et via WhatsApp au +233 244244807
Suivre Actualités Ghana au Google Nouvelles
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Claude Humphrey, passeur du Temple de la renommée, décédé à 77 ans
NEXT Les conducteurs du Michigan recevront un remboursement de 400 $ par véhicule sur les frais d’assurance automobile
----