Ghana : 2 factions de Kpetoe revendiquent le tabouret suprême

Kpetoe – DEUX factions de faiseurs de rois à Kpetoe dans la zone traditionnelle d’Agotime revendiquent toutes deux le tabouret primordial.

Cela survient deux semaines avant les funérailles de feu Nene Nuer Keteku III, Konor d’Agotime.

Chaque faction a confiné son propre homme pour remplacer le défunt Nene Nuer Keteku III avant qu’il ne soit envoyé dans son village.

Le double-confinement a entraîné une tension silencieuse et croissante dans la commune depuis jeudi.

En conséquence, le Conseil de sécurité du district d’Agotime-Ziope (DISEC) a tenu vendredi une réunion d’urgence à Kpetoe, la capitale du district, pour régler le problème.

À la suite de la réunion, le DISCEC a demandé aux principaux chefs de la zone traditionnelle d’intervenir et de résoudre l’impasse dès que possible dans l’intérêt de la paix.

Contactée, la surintendante adjointe de la police en charge du district de police de Kpetoe, la DSP Benedicta Ansah, a confirmé l’histoire.

Cependant, elle a donné l’assurance que les agences de sécurité contrôlaient la situation et que le calme régnait dans la ville.

DSP Ansah a déclaré que les autorités traditionnelles ont été invitées par la DISEC à soumettre un rapport sur la façon dont elles sont intervenues dans cette affaire, au plus tard demain mardi.

Le Ghanaian Times a recueilli que les deux personnalités lorgnant le tabouret de Konor d’Agotime sont Wisdom Atsu Keteku du clan Sotigorme et Christian Kofi Aforla du clan Klu Avor.

Le DSP Ansah a averti les deux factions de ne pas troubler la paix et a clairement indiqué que toute personne indisciplinée dont le comportement anarchique compromettrait la paix dans la région subirait des conséquences rapides et impitoyables.

Pendant ce temps, les funérailles de feu Nene Nuer Keteku III sont prévues du 12 au 21 novembre, cette année à Kpetoe.

Les funérailles s’étaleront sur une période de 10 jours, avec divers rites coutumiers et traditionnels dans les 37 villes et villages d’Agotime au Ghana et au Togo, selon le communiqué de presse.

Le défunt Konor, selon le communiqué, serait déposé dans l’État selon les protocoles traditionnels pendant trois jours, à partir du 19 novembre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les cas de COVID-19 aux États-Unis augmentent au milieu de l’étape du vaccin – Seeking Alpha
NEXT Les partis d’opposition organisent un débrayage au Parlement et protestent contre la suspension des députés
----