La police prête pour la manifestation « FixTheCountry »

La police prête pour la manifestation « FixTheCountry »
La police prête pour la manifestation « FixTheCountry »

Le commandement de la police régionale d’Accra a déclaré qu’il était prêt à assurer la sécurité de la manifestation « FixTheCountry » prévue pour demain.

Une déclaration signée par la surintendante adjointe de la police (DSP) Juliana Obeng, chef de l’unité des affaires publiques, commandement de la police régionale du Grand Accra, et copiée à l’agence de presse du Ghana, a indiqué que, compte tenu de la situation de la circulation, le personnel du département de la circulation automobile et des transports (MTTD) assurerait la fluidité du trafic.

Il a déclaré que la police était résolue à collaborer avec les manifestants en vue d’une manifestation pacifique.

La déclaration, cependant, a exhorté les organisateurs et les manifestants à respecter tous les protocoles COVID-19 et à coopérer avec la police pour un événement réussi.

Il a également imploré le soutien des membres du grand public pour assurer la paix et la sécurité.

La protestation de l’Economic Fighters League, un groupe de pression, vise à exprimer son mécontentement face à certaines politiques du budget 2022.

Les membres de la ligue ont qualifié ces politiques de « ridicules ». Dans une déclaration annonçant leur intention, le groupe a déclaré que le budget 2022 respirait la “tromperie délibérée” et “l’absence de vérité et de véritable responsabilité”.

Ils implorent donc les 275 députés de rejeter catégoriquement le budget 2022.

“La manifestation vise à enregistrer notre mécontentement face aux propositions ridicules du budget 2022 et à demander au Parlement de ne pas approuver le budget sous sa forme actuelle”, indique le communiqué.

Pendant ce temps, les services de police du Ghana ont demandé lundi aux membres du groupe de pression d’envisager de reporter leur manifestation de rue prévue contre le budget 2022 “Agyenkwa” qui a été présenté au Parlement par le ministre des Finances le mercredi 17 novembre.

Cependant, l’un des organisateurs du groupe, Hardi Yakubu, s’adressant à une station de radio basée à Accra, a déclaré qu’après plusieurs appels de la police, ils ont insisté pour manifester vendredi prochain.

Les manifestants se rassembleront à la gare de Tema près du terrain de hockey – en passant par – l’Université technique d’Accra – en direction du – feu de circulation du Congrès des syndicats – en passant par – la maison Cedi – en passant par – le feu de circulation du théâtre national – jusqu’au – rond-point de l’UA et finiront au Parlement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Rencontrez les adorables enfants du professeur Elsie Effah Kaufmann
NEXT L’Inde reprendra les vols internationaux à partir du 15 décembre, excluant 14 pays
----