Le silence de Miller en dit long sur la gravité de la situation pour les Canucks

Le silence de Miller en dit long sur la gravité de la situation pour les Canucks
Le silence de Miller en dit long sur la gravité de la situation pour les Canucks

C’était une question simple à laquelle les joueurs de la LNH répondent généralement facilement.

Parfois, ils mentent entre leurs dents, mais les joueurs de hockey sont bien entraînés à parler aux médias.

C’est pourquoi, lorsque JT Miller n’a pas pu ou ne voulait pas répondre à une question sur son équipe mercredi soir à Pittsburgh, il a dit tout.

Le leader émotionnel des Canucks, Miller n’a pas peur de le dire tel qu’il est. C’est pourquoi il a été celui qui a défendu ses coéquipiers après l’épidémie de COVID de la saison dernière.

Interrogé après le match par Thomas Drance de l’athlétisme si lui et ses coéquipiers se disputaient suffisamment l’un pour l’autre, Miller a d’abord poussé un profond soupir.

“Ah mec, je ne sais pas”, a déclaré Miller. « Nous pourrions probablement le faire de manière un peu plus cohérente, si je parle honnêtement. Quand les choses ne vont pas bien pendant ce laps de temps, c’est vraiment, vraiment difficile mentalement de garder le cap et d’utiliser notre processus pour gagner des matchs… Cela vient de bouger les pieds et de concourir. Je pense que lorsque nous amenons tout le monde à adhérer, nous sommes une équipe très difficile à affronter.

Mais la question de suivi était la plus révélatrice.

« Est-ce que tout le monde achète en ce moment ? » demanda Drance.

Ce qui a suivi a été quatre secondes de silence, un regard autour de la pièce et un marmonnement : « Je ne sais pas », ce qui semblait suggérer qu’il ne savait pas comment répondre à la question sans jeter ses coéquipiers sous le bus ou dire à un mensonge audacieux.

Mais nous connaissons la réponse.

Les joueurs de la LNH se hérissent généralement à l’idée qu’ils ne sont pas assez compétitifs. Remettre en question le niveau d’effort de leur équipe est généralement une zone d’exclusion aérienne pour les joueurs et les entraîneurs, et pourtant, cette saison, cela semble être une question ouverte.

Il a été remis en question dès le quatrième match de la saison alors que les Canucks étaient gênés par les Sabres de Buffalo, toutes équipes confondues. L’effort des Canucks a de nouveau été remis en question après une défaite de 3-1 contre les Penguins de Pittsburgh, au cours de laquelle Vancouver avait besoin que Thatcher Demko soit sensationnel en première période juste pour garder le match sans but.

« Nous poursuivons le match… Ce n’est tout simplement pas assez bon », a déclaré Miller.

Miller a indiqué qu’il ne s’inquiétait pas du bruit extérieur, mais il devient de plus en plus clair qu’il y a aussi beaucoup de bruit à l’intérieur du vestiaire des Canucks en ce moment.

Miller s’en soucie, c’est clair, et il est l’un des rares attaquants des Canucks cette saison à produire selon ses normes offensivement, avec 19 points en 20 matchs. Mais la débâcle de Pittsburgh a dû faire plus de mal à Miller, originaire de la Palestine orientale voisine, dans l’Ohio. Sa famille était dans la foule.

« Je m’inquiète pour notre équipe qui joue bien, qui est compétitive et qui gagne des matchs de hockey. C’est la seule chose sur laquelle je suis concentré au,“, a déclaré Miller. « Je me moque de ce que tout le monde dit. Je ne me soucie pas vraiment de ce que vous les gars [the media] dire non plus. Aucune infraction. Je suis inquiet pour une chose, et c’est de gagner des matchs.

Personne ne pensait que les Canucks pourraient être pires que la saison dernière, et pourtant nous y sommes. Ils ont une fiche de 6-12-2 après 20 matchs, ce qui est trois points pire que le début de 8-11-1 de la saison dernière. C’est le pire début de saison de 20 matchs pour les Canucks en 24 ans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Profitez du climat propice aux affaires au Ghana » – Akufo-Addo à la communauté des affaires norvégienne
NEXT Ghana : 4 anciens présidents africains participeront au Forum sur la sécurité à Acra le mois prochain
----