Breaking news

FICHE D’INFORMATION : Engagement diplomatique des États-Unis avec les alliés et partenaires européens avant les pourparlers avec la Russie

FICHE D’INFORMATION : Engagement diplomatique des États-Unis avec les alliés et partenaires européens avant les pourparlers avec la Russie
FICHE D’INFORMATION : Engagement diplomatique des États-Unis avec les alliés et partenaires européens avant les pourparlers avec la Russie

“Nous sommes absolument attachés au principe rien sur l’Ukraine sans l’Ukraine, tout comme nous sommes pleinement attachés au principe rien sur l’Europe sans l’Europe.”
Secrétaire d’État Tony Blinken, 7 janvier 2022

Les États-Unis, ainsi que leurs alliés et partenaires, ont souligné qu’ils étaient prêts à imposer des coûts importants à la Russie si elle engageait de nouvelles actions militaires contre l’Ukraine. Dans le même temps, nous avons souligné notre préférence pour la désescalade par la diplomatie. Les États-Unis ont énoncé des principes clairs avant les pourparlers avec la Russie. Premièrement, nous ne prendrons aucun engagement concernant l’Europe sans l’Europe. Deuxièmement, toute discussion doit être réciproque. Troisièmement, de véritables progrès ne peuvent avoir lieu que dans un climat de désescalade.

Les États-Unis ont abordé les engagements diplomatiques de cette semaine avec la Russie – dans le cadre du dialogue bilatéral de stabilité stratégique, du Conseil OTAN-Russie et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) – en étroite collaboration avec nos alliés et partenaires européens, dont l’Ukraine, après de longues consultations. Ces dernières semaines, le président Biden s’est entretenu avec des dirigeants de toute l’Europe. Des responsables de l’ensemble du gouvernement américain, notamment au Conseil de sécurité nationale, au Département d’État, au Département de la défense, au Département du Trésor, au Département de l’énergie et à l’Agence américaine pour le développement international, se sont fréquemment entretenus avec leurs homologues européens.

Les points saillants de la coordination étroite de l’administration Biden avec les Alliés et les partenaires au cours des dernières semaines comprennent :

  • Le président Biden s’est entretenu avec 16 dirigeants européens pour discuter des questions de sécurité européenne et pour développer une approche transatlantique coordonnée et globale.
  • Le secrétaire Blinken a organisé plus de deux douzaines d’appels et de réunions avec des dirigeants étrangers et des ministres des Affaires étrangères pour discuter de notre réponse coordonnée au renforcement militaire de la Russie le long de la frontière ukrainienne. En outre, il a participé à des réunions ministérielles au G7, à l’OTAN et à l’OSCE et s’est engagé avec l’UE et les dirigeants ukrainiens.
  • Le secrétaire Austin s’est entretenu avec huit de ses homologues européens des problèmes de sécurité en Europe et des actions déstabilisatrices de la Russie dans la région. Le président du Joint Chiefs of Staff Milley a également engagé des chefs militaires à travers l’Europe.
  • Le conseiller à la sécurité nationale Sullivan s’est largement coordonné avec ses homologues européens, ayant passé des dizaines d’appels à des homologues bilatéraux à travers l’Europe, de l’UE et de la Turquie à la Finlande et à la Roumanie. Il a également organisé des appels dans des formats multilatéraux, notamment avec les pays nordiques, les Alliés du flanc oriental et la France, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne et le Royaume-Uni. Il est également en contact régulier avec son homologue ukrainien.
  • L’administration Biden est en contact permanent avec les responsables ukrainiens. Au cours des dernières semaines, le président Biden s’est entretenu à deux reprises avec le président Zelenskyy. Le secrétaire Blinken s’est entretenu deux fois avec le président Zelenskyy et deux fois avec le ministre des Affaires étrangères Kuleba. Le conseiller à la sécurité nationale Sullivan s’est entretenu à sept reprises avec le chef de l’administration présidentielle Yermak. Le président de l’état-major interarmées Milley s’est entretenu à quatre reprises avec le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, le lieutenant général Zaluzhny. En outre, les hauts fonctionnaires du Département d’État et du Département de la Défense s’entretiennent régulièrement avec leurs homologues ukrainiens.
  • L’administration Biden a demandé des consultations étroites avec les Alliés du flanc oriental de l’OTAN compte tenu de leurs préoccupations en matière de sécurité, y compris des appels à la fois bilatéraux et au format Bucarest Nine (B9) par le président Biden, le secrétaire Blinken, le conseiller à la sécurité nationale Sullivan et d’autres responsables de l’administration.
  • L’administration Biden continue de travailler en étroite collaboration avec l’Union européenne. Le président Biden a reçu la présidente de la Commission européenne von der Leyen. Le secrétaire Blinken s’est entretenu avec le président du Conseil européen Michel et le haut représentant Borrell. De hauts responsables du Département d’État et du Conseil de sécurité nationale ont organisé de nombreux appels et réunions avec leurs homologues de l’UE, y compris à Bruxelles. L’Administration a salué le Conclusions du Conseil européen de décembre 2021 qui exprimait la volonté de l’UE d’imposer de graves conséquences économiques si la Russie envahissait davantage l’Ukraine. Des responsables du département du Trésor, du département d’État et du Conseil de sécurité nationale continuent de collaborer avec leurs homologues de l’UE pour coordonner notre réponse aux sanctions.
  • Outre de vastes consultations à l’OTAN, l’administration Biden s’est engagée avec des partenaires de l’OTAN – dont la Géorgie, également victime de l’agression russe, ainsi que la Suède et la Finlande – pour discuter de leurs points de vue sur la sécurité européenne.
  • Les hauts fonctionnaires de l’administration restent en contact régulier avec leurs homologues. En plus des interactions énumérées ci-dessous, des dizaines d’appels ont également été passés par le conseiller principal adjoint à la sécurité nationale Jon Finer, la sous-secrétaire d’État Victoria Nuland, la secrétaire d’État adjointe aux Affaires européennes et eurasiennes Karen Donfried et d’autres responsables du gouvernement américain. . Nos ambassadeurs récemment confirmés auprès de l’OTAN et de l’OSCE, Julianne Smith et Michael Carpenter, ont également travaillé en étroite collaboration avec leurs homologues.

APERÇU DES ENGAGEMENTS DIPLOMATIQUES
Vous trouverez ci-dessous une liste illustrative des consultations entreprises par l’administration Biden avant les pourparlers avec la Russie. Cette liste n’est ni exhaustive ni exhaustive, car il y a eu de nombreux appels et réunions à tous les niveaux de gouvernement et dans de nombreuses agences, mais elle démontre l’engagement de l’Administration à rester en phase avec les Alliés et les partenaires. Engagements avec l’Ukraine

Engagements avec l’OTAN

Engagements avec l’Union européenne

Engagements avec l’OSCE

Engagements avec Bucarest Nine (B9) et les alliés du flanc oriental de l’OTAN

Engagements avec les Alliés et partenaires transatlantiques

  • 9-13 novembre : le vice-président Harris s’est rendu en France pour rencontrer le président Macron ; elle s’est également engagée avec d’autres dirigeants européens, notamment le président du Conseil européen Michel, la chancelière allemande Merkel, le Premier ministre italien Draghi, le Premier ministre grec Mitsotakis et le président espagnol Sanchez
  • 29 novembre : appel du secrétaire Blinken avec le ministre autrichien des Affaires étrangères Linhart
  • 30 novembre : rencontre du secrétaire Blinken avec les ministres des Affaires étrangères du quadrilatère transatlantique
  • 1er décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre turc des Affaires étrangères Cavusoglu
  • 6 décembre: appel du président Biden avec le président français Macron, la chancelière allemande Merkel de l’époque, le premier ministre Draghi d’Italie, le premier ministre Johnson du Royaume-Uni
  • 6 décembre : appel du secrétaire Blinken avec le Premier ministre grec Mitsotakis
  • 7 décembre : appel du président Biden avec le président français Macron, la chancelière allemande Merkel de l’époque, le Premier ministre italien Draghi et le premier ministre Johnson du Royaume-Uni
  • 7 décembre: appel principal adjoint du conseiller à la sécurité nationale Finer avec les ambassadeurs des alliés et partenaires européens à la suite de l’appel du président Biden avec le président Poutine
  • 8 décembre : appel du président de l’état-major interarmées Milley avec le chef d’état-major français, le général Burkhard
  • 9 décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre norvégien des Affaires étrangères Huitfeldt
  • 10 décembre : appel du président Biden avec le chancelier Scholz d’Allemagne
  • 11 décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre italien des Affaires étrangères Di Maio
  • 11 décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre allemand des Affaires étrangères Baerbock
  • 11 décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre britannique des Affaires étrangères Truss
  • 13 décembre : le conseiller principal adjoint à la sécurité nationale Finer, le secrétaire adjoint au Trésor Adeyemo et le secrétaire d’État adjoint Sherman se réunissent virtuellement avec leurs homologues de Quint
  • 14 décembre : appel du chef d’état-major interarmées Milley avec le chef d’état-major britannique, l’amiral Sir Radakin
  • 15 décembre : Réunion bilatérale du secrétaire à la Défense Austin avec le ministre canadien de la Défense nationale Anand
  • 17 décembre : appel du secrétaire à la Défense Austin avec le ministre fédéral allemand de la Défense Lambrecht
  • 20 décembre : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre slovène des Affaires étrangères Logar
  • 22 décembre : appel du président de l’état-major interarmées Milley avec le chef d’état-major français, le général Burkhard
  • 23 décembre : appel du chef d’état-major interarmées Milley avec le chef d’état-major britannique, l’amiral Sir Radakin
  • 23 décembre : appel du secrétaire Blinken avec le ministre britannique des Affaires étrangères Truss
  • 29 décembre : appel du secrétaire Blinken avec les ministres des Affaires étrangères français, allemand et britannique
  • 30 décembre: appel principal adjoint du conseiller à la sécurité nationale Finer avec les ambassadeurs des alliés et partenaires européens à la suite de l’appel du président Biden avec le président Poutine
  • 31 décembre : entretien du secrétaire Blinken avec le ministre italien des Affaires étrangères Di Maio
  • 31 décembre : appel du secrétaire Blinken avec la ministre canadienne des Affaires étrangères Joly
  • 3 janvier : appel du secrétaire Blinken avec le ministre turc des Affaires étrangères Cavusoglu
  • 4 janvier : appel du secrétaire adjoint Sherman avec le ministre grec des Affaires étrangères Dendias
  • 5 janvier : rencontre du secrétaire Blinken avec le ministre allemand des Affaires étrangères Baerbock
  • 5 janvier : appel du secrétaire à la Défense Austin avec le secrétaire d’État britannique à la Défense Wallace
  • 5 janvier : appel du secrétaire adjoint Sherman avec le secrétaire d’État espagnol aux Affaires étrangères et mondiales Bau
  • 6 janvier : appel du secrétaire adjoint Sherman avec ses homologues français, allemand, italien et britannique

Engagement avec les partenaires de l’OTAN (Géorgie, Finlande, Suède)

Consultations à venir avec les alliés et partenaires transatlantiques

  • 10 janvier : l’ambassadeur de l’USNATO Smith participera avec les Alliés et l’Ukraine à la commission OTAN-Ukraine
  • 11 janvier : le secrétaire adjoint Sherman rencontrera le secrétaire général de l’OTAN Stoltenberg
  • 11 janvier : le secrétaire adjoint Sherman informera les Alliés de l’OTAN lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord sur le dialogue stratégique sur la stabilité à Genève
  • 11 janvier : le secrétaire adjoint Sherman informera les ambassadeurs des États membres de l’UE au Conseil du Comité politique et de sécurité de l’UE
  • 11 janvier : le secrétaire adjoint Sherman rencontrera le chef de cabinet du président de la Commission européenne Seibert et le secrétaire général du Service européen pour l’action extérieure, Sannino
  • 12 janvier : le secrétaire adjoint Sherman dirigera la délégation américaine au Conseil OTAN-Russie
  • 13 janvier : l’ambassadeur de l’USOSCE Carpenter participera à la réunion du Conseil permanent de l’OSCE sur la Russie et l’Ukraine

##

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vendredi, certaines pharmacies de l’Ontario offrent des cliniques de vaccination au personnel éducatif
NEXT La Terre est à court d’animaux à mesure que le climat change. Les plantes sont à côté.
----