Les maisons de retraite sur le fil alors que la santé publique tente de prévenir davantage d’épidémies de COVID

Le Dr Monica Dutt, médecin hygiéniste en chef de Central Health et Western Health, a déclaré que les récentes épidémies dans les foyers de soins de longue durée et les foyers de soins personnels sont “préoccupantes”. (SRC)

Les responsables de la santé publique ont fermé les écoutilles des foyers de soins de longue durée et personnels de Terre-Neuve-et-Labrador alors qu’ils tentent de prévenir – ou dans certains cas, d’atténuer – la propagation de COVID-19.

La Dre Monica Dutt, médecin hygiéniste en chef pour Central Health et Western Health, se dit préoccupée par les épidémies en cours dans les foyers de soins de longue durée et personnels de la province.

“C’est quelque chose tout au long de la pandémie que nous avons vraiment travaillé dur pour essayer d’empêcher”, a déclaré Dutt dans une interview à CBC News lundi.

“Nous suivons certainement ces épidémies, ainsi que d’autres expositions potentielles dans la région et la province de très près alors que nous essayons de prévenir toute autre maladie dans l’une de nos communautés et nos maisons.”

Vendredi dernier, quatre cas de COVID-19 avaient été confirmés au foyer de soins de longue durée de Happy Valley-Goose Bay. Vingt-cinq résidents et 22 membres du personnel ont également été testés positifs au Bay St. George Long-Term Care Centre de Stephenville Crossing.

Samedi, 43 résidents d’une maison de retraite à Kippens avaient également été testés positifs.

La santé publique a introduit des directives strictes en matière de visites dans les établissements de vie collective à la fin du mois de décembre. Les résidents ont droit à une personne de soutien essentielle, tandis que toutes les autres visites sont suspendues.

Dans les foyers présentant des épidémies ou des expositions potentielles, toutes les visites sont interdites et de nombreux résidents sont isolés dans leurs chambres.

Faire face aux expositions

La Dre Natalie Bridger, responsable de la prévention et du contrôle des infections chez Eastern Health, a déclaré la semaine dernière que presque tous les centres de vie collective de l’est de Terre-Neuve ont été exposés au COVID-19.

Bishops Gardens, un foyer de soins personnels à St. John’s, a été ajouté à cette liste dimanche.

Environ 80 résidents sont maintenant sous deux semaines d’isolement, incapables de voir leurs amis et leur famille en personne avant la fin de cette période.

“Heureusement, pour le moment, nous n’avons aucun résident qui présente des symptômes de COVID-19”, a déclaré Mike Powell, président du propriétaire de Bishops Gardens, Fort Amherst Healthcare. “Nous suivons les directives de l’autorité sanitaire.”

Il a déclaré que la maison avait appris l’exposition dimanche après-midi et que tous les résidents avaient été testés lundi. Un certain nombre de membres du personnel sont également isolés, mais Powell ne connaissait pas le nombre lundi.

Kingsway Living est une autre entreprise de foyers de soins personnels qui possède plusieurs maisons à travers la province, dont plusieurs dans le centre de Terre-Neuve.

Ashley Norman, porte-parole de l’entreprise, a déclaré qu’aucune maison de Kingsway n’avait encore été exposée au COVID.

“Nous avons définitivement pris cela très au sérieux, car c’est effrayant lorsque nos personnes âgées tombent malades car elles sont certainement plus susceptibles de développer des symptômes graves”, a déclaré Norman. « Nous nous sommes assurés de suivre toutes les directives de santé publique. »

Membres de la famille visitant par une fenêtre à Kingsway Living à Grand Bank en mars 2020. (Kingsway Living/Facebook)

Norman a déclaré que la plupart des espaces communs des maisons se trouvent au rez-de-chaussée, ce qui permet les « visites aux fenêtres » qui étaient courantes lorsque les foyers de soins personnels et de longue durée étaient fermés au début de la pandémie.

“Nous nous assurons simplement que même s’ils ne peuvent pas être avec leur famille, ils peuvent toujours voir leur famille, interagir avec leur famille”, a-t-elle déclaré.

Norman a déclaré que les résidents ressentent le stress des nouvelles restrictions concernant les visiteurs, mais qu’ils trouvent un peu de réconfort dans les communautés à l’intérieur des maisons.

“Les résidents sont vraiment heureux de se rencontrer plutôt que d’être seuls à la maison”, a-t-elle déclaré.

Elle a déclaré que le nombre de membres du personnel actuellement isolés en raison de COVID-19 changeait quotidiennement.

“Le personnel est définitivement fatigué et tout le monde doit s’isoler s’il a été exposé à quelqu’un ou même s’il a eu un symptôme”, a déclaré Norman, ajoutant que l’ambiance était globalement positive.

“Ils font de leur mieux pour garder l’humeur de l’autre, ce qui est vraiment sympa.”

Lire la suite de CBC Terre-Neuve-et-Labrador

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Cour suprême porte un autre coup aux fournisseurs d’avortement du Texas qui veulent bloquer la nouvelle loi
NEXT Quelles sont les options militaires américaines pour aider l’Ukraine ?
----