Breaking news

L’UE met fin à l’interdiction de voyager à l’arrivée en provenance des pays d’Afrique australe

L’UE met fin à l’interdiction de voyager à l’arrivée en provenance des pays d’Afrique australe
L’UE met fin à l’interdiction de voyager à l’arrivée en provenance des pays d’Afrique australe

L’Union européenne a mis fin à l’interdiction de voyager imposée aux vols en provenance des pays d’Afrique australe il y a plus d’un mois.

L’interdiction des pays d’Afrique australe a été introduite dans le but d’empêcher et de contrôler la propagation de la variante Omicron au sein de l’UE. Cependant, étant donné que la variante Omicron représente désormais la majorité des cas d’infection dans les États membres, l’interdiction d’entrée a été considérée comme inutile, rapporte SchengenVisaInfo.com.

La décision de lever l’interdiction frappant les pays d’Afrique australe a été annoncée hier, le 10 janvier, par la présidence française de l’UE. Ce dernier a révélé que les 27 États membres ont accepté de lever l’interdiction de voyager et de reprendre les voyages aériens avec les pays d’Afrique australe.

Néanmoins, il a été souligné que les voyageurs en provenance des pays d’Afrique australe seront toujours soumis à d’autres mesures d’entrée qui s’appliquent aux autres ressortissants, telles que la présentation d’un certificat de vaccination ou de récupération. Certains pays exigent également un test COVID-19 négatif qui a été effectué avant l’entrée.

Plusieurs pays de l’UE ont levé l’interdiction de voyager avant que la décision ne soit prise au niveau des institutions européennes.

Les autorités allemandes ont annoncé le 30 décembre qu’à partir du 4 janvier, le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud ne feraient plus partie de la liste des variantes du virus.

Cela signifie que tous les voyageurs des pays susmentionnés peuvent désormais entrer en Allemagne à condition qu’ils respectent les règles d’entrée.

La Norvège a également aboli les restrictions d’entrée spéciales pour les arrivées de huit pays d’Afrique australe le 23 décembre.

Le ministère norvégien de la Santé et des Services de soins a déclaré que puisque la variante Omicron est désormais présente dans de nombreux pays, dont la Norvège, ils pensent qu’il n’est plus nécessaire de maintenir en place des mesures ciblant les voyageurs en provenance de ces régions.

Le 23 décembre, les Pays-Bas ont également levé l’interdiction. Cependant, il a été souligné que les pays d’Afrique australe touchés seraient toujours classés comme des zones à très haut risque avec une variante virale préoccupante, ce qui signifie que des règles strictes s’appliqueront aux arrivées des pays d’Afrique australe plutôt qu’à celles qui voyagent en provenance d’autres pays avec un risque de variante Omicron plus faible.

Le même jour, le gouvernement danois a également mis fin à l’interdiction de voyager imposée à dix pays d’Afrique australe. Les arrivants d’Afrique du Sud, du Lesotho, d’Eswatini, du Mozambique, du Zimbabwe, du Botswana, de Namibie, d’Angola, du Malawi et de Zambie ont depuis lors pu entrer au Danemark sur présentation d’un certificat de vaccination, de rétablissement ou de test négatif.

Conformément à l’annonce officielle faite par les autorités de l’UE, à l’exception des pays mentionnés ci-dessus, l’interdiction sera désormais automatiquement levée par les autres États membres.

>> 21 pays de l’UE/espace Schengen actuellement fortement touchés par le COVID-19, révèle l’ECDC

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Olivia et Noah sont toujours en tête de la liste des prénoms ontariens
NEXT La BBC devrait apprendre de ses stations de radio locales pour survivre
----