Aperçu Infosys Q3 : accord Daimler pour augmenter les revenus ; Objectifs de croissance pour l’exercice 22 en vue

Selon les analystes, le trimestre octobre-décembre de l’exercice 2021-22 (T3FY22) pourrait être mitigé pour le géant informatique Infosys. La société dont le siège est à Bengaluru, qui doit publier ses résultats du troisième trimestre le mercredi 12 janvier, pourrait connaître une croissance de son chiffre d’affaires d’environ 4 % (devise constante ; CC) sur une base séquentielle. Les revenus en dollars, quant à eux, pourraient légèrement baisser en raison des vents contraires entre devises.

« Infosys devrait enregistrer une croissance de 4 % en QoQ en CC grâce à une forte dynamique continue des services financiers, de la vente au détail, de la communication, de l’énergie et de la fabrication. Les vents contraires entre les devises devraient entraîner une croissance de 3,5 % en QoQ en dollars. Les revenus en roupies sont devrait augmenter de 4,7% QoQ à Rs 30 993,1 crore. De plus, alors que les marges EBIT devraient augmenter de 20 bps QoQ, le bénéfice net devrait s’améliorer de 5,8% QoQ à Rs 5 737,1 crore “, a déclaré Sameer Pardikar, analyste de recherche chez ICICI Securities .

Sur les bourses, l’action de la société a surperformé l’indice de référence en bondissant de près de 13% au cours du trimestre sous revue. En comparaison, l’indice Nifty50 a glissé de 1,5% au cours de la période. L’indice Nifty IT, quant à lui, a progressé de 10,5% au troisième trimestre.

Lisez également : Aperçu du TCS Q3 : les bénéfices pourraient augmenter de 17 % en glissement annuel ; Quantum de rachat en vue, selon les analystes

Infosys avait déclaré un chiffre d’affaires consolidé de Rs 25 927 crore au T3FY21 et de Rs 29 602 crore au T2FY22. Le bénéfice net, quant à lui, était de 5 197 crores de Rs et de 5 421 crores de Rs, respectivement.

Les marges Ebitda/Ebitda se sont élevées à 7 415 crores de Rs/28,6 % au T3FY21 et à 7 831 crores de Rs/26,5 % au T2FY22.

Voici à quoi peut ressembler le bulletin de notes du troisième trimestre d’Infosys :

Jefferies

Selon la maison de courtage, la croissance d’Infy sera affectée par la douceur saisonnière, bien que la montée en puissance des transactions devrait contribuer à générer une croissance des revenus de CC de 3,7% d’un trimestre sur l’autre (QoQ). Dans ce cadre, il estime que l’accord Daimler contribuera à 1,3 % QoQ CC supplémentaire.

Les marges devraient connaître une baisse modeste de 20 points de base (pb) séquentiellement à 23,3 pour cent, en raison de coûts d’approvisionnement plus élevés. Il s’attend à ce qu’Infosys améliore ses prévisions de croissance pour l’exercice 22.

Lisez aussi : Aperçu Wipro Q3 : les analystes voient une croissance des revenus de 4% QoQ, les marges pourraient baisser

Emkay Global

Selon la société de courtage, Infosys pourrait connaître une croissance de 2,4% des revenus en USD QoQ après avoir pris en compte les vents contraires de 60 pb dans les devises. En termes de roupies, les revenus peuvent augmenter de 3,7% QoQ (18,4% YoY) à Rs 30 704,6 crore.

Sur le plan opérationnel, l’Ebitda est estimé à 8 140,4 crores de Rs, en hausse de 4 % séquentiellement et de près de 10 % par an. Le PAT est fixé à 5 712,8 crores de Rs, ce qui se traduit par une croissance de 5,4 % en QoQ et de 10 % en glissement annuel.

Actions institutionnelles Kotak

La maison de courtage s’attend à une baisse séquentielle de 70 points de base de la marge EBIT en raison de l’impact des coûts de transition de l’accord Daimler, de nouvelles révisions des salaires dans différentes tranches, de la baisse du taux d’utilisation des employés et des coûts de sous-traitance plus élevés.

La baisse en glissement annuel de la marge EBIT s’élève à 2,5% en raison d’une série de facteurs, notamment le rattrapage des révisions salariales, les coûts de transition initiaux dans les grandes transactions et l’impact des niveaux d’attrition plus élevés.

“La croissance est alimentée par des programmes discrétionnaires qui ont une taille plus petite mais également un délai d’exécution plus court qui n’est pas pris en compte dans la définition d’Infosys d’une valeur totale du contrat (TCV) d’au moins 50 millions de dollars. 2,5 milliards”, a noté la maison de courtage.

Cela mis à part, l’attrition élevée est un signe inquiétant, a-t-il déclaré. L’attrition volontaire sur une base de fuite était de 20 pour cent au cours du trimestre de septembre, ce qui peut avoir une incidence sur la dotation en personnel du projet. Nous nous attendons à ce que l’attrition signalée augmente à 25 pour cent.

Éléments contrôlables clés

prévisions de croissance pour l’exercice 22 ; nombre de transactions importantes ; tout changement dans la structure organisationnelle après le départ à la retraite du chef de l’exploitation (Pravin Rao) ; et commentaires de la direction sur le budget informatique de CY22, les mesures prises pour gérer les défis du côté de l’offre et les leviers disponibles pour défendre les marges, l’environnement de la demande dans BFSI, la fabrication, la vente au détail et les communications, l’environnement de tarification, le pipeline des transactions et la dynamique de clôture des transactions.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Astuces Fantasy Premier League: transferts FPL, date limite, capitaines, options de hit gratuit et de joker pour la semaine de jeu 22
NEXT Comment savoir si vous êtes admissible à la remise de prêt étudiant sous Navient
----