Breaking news

La Cour suprême rétablit l’extension de la limitation ; Période Du 15.03.2020 Au 28.02.2022 Exclus De Limitation

Prenant note de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 à travers le pays, la Cour suprême a ordonné la prolongation du délai de prescription pour le dépôt d’affaires et de demandes devant les cours et tribunaux.

« L’arrêté du 23.03.2020 est rétabli et dans le prolongement des arrêtés ultérieurs des 08.03.2021, 27.04.2021 et 23.09.2021, il est ordonné que la période du 15.03.2020 au 28.02.2022 soit exclue aux fins de limitation qui peut être prescrite en vertu de toute loi générale ou spéciale à l’égard de toutes les procédures judiciaires ou quasi judiciaires », a ordonné la Cour.

Les autres directions sont les suivantes :

« 2. En conséquence, le solde du délai de prescription restant au 03.10.2021, le cas échéant, devient disponible à compter du 01.03.2022.

3. Dans les cas où le délai de prescription aurait expiré pendant la période comprise entre le 15.03.2020 et le 28.02.2022, nonobstant le solde réel du délai de prescription restant, toutes les personnes disposeront d’un délai de prescription de 90 jours à compter du 01.03.2022. Dans le cas où le solde effectif du délai de prescription restant, à compter du 01.03.2022, est supérieur à 90 jours, ce délai plus long s’appliquera.

4. Il est en outre précisé que la période du 15.03.2020 au 28.02.2022 est également exclue du calcul des délais prescrits en vertu des articles 23 (4) et 29A de la loi de 1996 sur l’arbitrage et la conciliation, article 12A de la loi sur les tribunaux de commerce. , 2015 et les dispositions (b) et (c) de l’article 138 de la Negotiable Instruments Act, 1881 et toute autre loi, qui prescrivent des délais de prescription pour engager une procédure, des limites extérieures (dans lesquelles la cour ou le tribunal peut tolérer un retard ) et clôture de la procédure”.

Un banc composé du juge en chef de l’Inde NV Ramana, du juge L Nageswara Rao et du juge Surya Kant a rendu l’ordonnance sur une demande déposée par la Supreme Court Advocates-on-Record Association (SCAORA) dans l’affaire suo motu In Re Cognizance for Extension of Limitation.

La SCAORA a demandé le rétablissement de la prolongation de la limitation – qui a été retirée avec effet au 2 octobre de l’année dernière lorsque les cas de COVID se sont calmés – en prenant note de l’augmentation des cas de COVID dans ce qui semble être la troisième vague de la pandémie entraînée par la variante Omicron de coronavirus.

Le procureur général de l’Inde, KK Venugopal, a soutenu le plaidoyer de SCAORA.

C’est le 23 mars 2020 que la Cour suprême a ordonné pour la première fois la prolongation de la prescription après avoir pris suo motu connaissance de la situation du Covid-19.

Constatant que le pays revenait à la normale, la Cour suprême avait, le 8 mars 2021, mis fin à la prolongation de la prescription avec effet au 14.03.2021, constatant que la situation du COVID-19 s’était améliorée.

Cependant, les arrêtés ont été relancés à la suite de la deuxième vague de Covid-19 en avril 2021. Le même a été retiré par arrêté du 23 septembre avec effet au 2 octobre 2021, après avoir constaté le retour à la normale.

Chronologie de l’extension de la limitation

23.03.2020 : SC prolonge le délai de prescription du 15.03.2020 jusqu’à d’autres commandes.

08.03.201 : SC rappelle l’extension de limitation wef 15.03.2021 ; exclut la période du 15.03.2020 au 14.03.2021 de la prescription

27.04.2021 : SC relance la prorogation de prescription en rétablissant l’arrêté du 23.03.2020 ; délai du 14.03.2021 exclu de la prescription jusqu’à nouvel ordre

23.09.2021 : SC rappelle l’extension de limitation wef 02.10.2021 ; période du 15.03.2020 au 02.10.2021 exclue de la prescription.

10.01.2022 : SC restaure l’extension de limitation ; exclut la période du 15.03.2020 au 28.02.2022 de prescription

Détails de l’affaire : En connaissance de cause pour l’extension de la limitation

Citation : 2022 LiveLaw (SC) 31

Cliquez ici pour lire/télécharger la commande

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Nouveau-Mexique demande à Guard de substituer des enseignants malades au milieu d’omicron
NEXT Les hôpitaux ouvrent des services anti-virus plus dédiés alors que les décès sautent de neuf
----