Les partis politiques indiens ont une approche féodale dans une république

Les partis politiques indiens ont une approche féodale dans une république
Les partis politiques indiens ont une approche féodale dans une république

Dans les cinq États qui éliront de nouvelles assemblées au cours des prochaines semaines, le certificat de vaccination Covid ne portera pas la photo du Premier ministre Narendra Modi. Une pratique similaire a été suivie en 2021 lors des élections législatives.

La modification du certificat de vaccination lors des élections législatives met en avant la ligne de démarcation floue entre les instruments de l’État et l’exécutif politique. Dans une république où l’exécutif politique tire son autorité d’un mandat populaire, il doit y avoir une ligne de démarcation claire entre l’État et un parti politique au pouvoir. Cela manque en Inde où les gouvernements successifs, tant au Centre qu’aux États, ont intentionnellement dilué la ligne de démarcation.

A lire aussi : Filtres CoWin pour retirer les photos des PM des certificats de vaccin dans les États liés aux sondages

Cela se manifeste notamment dans la manière dont la prestation des services publics est encadrée. Rien n’est gratuit, que ce soit les vaccins ou l’électricité. Il est payé par le contribuable, qui comprend désormais presque tous les ménages indiens en raison de l’ampleur des impôts indirects tels que la TPS. La manière dont un gouvernement en place veut dépenser l’argent des contribuables est une question de politique fiscale et cela peut aller de la MSP pour certains agriculteurs au renflouement d’entreprises de télécommunications en difficulté.

La politique budgétaire ne peut jamais satisfaire toutes les circonscriptions car elle implique des choix. Mais ce n’est pas une fourniture gratuite de biens ou de services. Rien n’est gratuit pour une société et la facture doit être payée par le contribuable.

Le fait que les partis politiques indiens le considèrent comme un cadeau ne fait que mettre en valeur leur façon de penser féodale. L’Inde du XXIe siècle est une république et non un État médiéval.

Facebook
Twitter
Linkedin
E-mail

FIN DE L’ARTICLE

Source

Les partis politiques indiens ont une approche féodale dans une république

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Thanasi Kokkinakis bat Arthur Rinderknech en finale d’Adélaïde International
NEXT L’Inde échappe à la sanction après la controverse du DRS à Newlands
----