La sélection de Homan pour Pékin donne à l’équipe Hollie Duncan la place de l’Ontario aux Scotties

Rachel Homan et John Morris n’étaient pas les seuls à célébrer après leur sélection pour porter la feuille d’érable lors d’une compétition de curling en double mixte aux Jeux olympiques de Pékin.

La nomination a également ouvert la voie à l’équipe Hollie Duncan pour représenter l’Ontario au championnat national.

“Cela ne semble pas encore tout à fait réel”, a déclaré Duncan. “Je pense que probablement une fois que nous y serons et que nous pourrons mettre ces vestes de l’Ontario, cela s’enfoncera un peu plus.”

La situation inhabituelle découle de l’annulation des essais olympiques en double mixte du Canada et du championnat de l’Ontario, l’un des nombreux éliminatoires provinciaux et territoriaux à être annulés en raison de la pandémie.

La semaine dernière, l’Association de curling de l’Ontario (CurlON) a décidé de nommer l’équipe de quatre joueurs de Homan – qui est légèrement en avance sur Duncan dans le classement – pour être le représentant de l’Ontario au 28 janvier-février. 6 Tournoi des Cœurs Scotties.

Cependant, le choix est venu avec une mise en garde.

Si Homan n’était pas sélectionnée pour Beijing, son équipe était de la partie. Si elle obtenait le feu vert, Duncan porterait les couleurs provinciales au Fort William Gardens à Thunder Bay, en Ontario.

“Je dirais que nous avons été surpris de voir cela au début”, a déclaré Duncan de Toronto. “Je pense que nous avons juste supposé que ce serait l’équipe Homan quoi qu’il arrive. C’était donc une sorte de bonne surprise de savoir que nous avions encore une chance.”

Sa place aux Scotties était verrouillée jeudi lorsque Curling Canada et le Comité olympique canadien ont annoncé les choix tant attendus en double mixte.

Cette décision a mis fin à une attente de près de trois semaines pour les prétendants au double mixte du pays et a également clarifié la patinoire de Duncan.

“Ça a été une montagne russe d’émotions”, a déclaré Duncan à La Presse canadienne. “J’essaie de tout traiter, de tout intégrer et de me préparer.”

La décision de CurlON a été accueillie par une déception dans le camp Team Homan. Sans aucune faute de leur part, cela les exclurait des Scotties si leur capitaine répondait à l’appel pour représenter son pays sur la plus grande scène du sport.

Un remède est arrivé jeudi soir, quelques heures seulement après l’annonce de l’équipe olympique.

Plutôt que de revenir au format de jeu habituel pour déterminer une seule équipe Wild Card aux championnats nationaux, Curling Canada a déclaré qu’il irait avec trois équipes Wild Card comme il l’a fait la saison dernière dans la bulle de Calgary.

Les sélections sont basées sur les classements nationaux des équipes qui ne sont pas déjà qualifiées par des éliminatoires ou des nominations.

Cela a ouvert la voie à la sixième équipe Homan classée (en tant que Wild Card 3) avec Tracy Fleury (Wild Card 1) et la n ° 5 Chelsea Carey (Wild Card 2).

“Comme la saison dernière, certains événements éliminatoires ont été joués et d’autres ont été annulés avant le Brier Scotties et Tim Hortons”, a déclaré la PDG de Curling Canada, Katherine Henderson, dans un communiqué. “Et la seule chose que nous pouvons faire pour assurer l’équité sur le terrain de jeu élargit à nouveau le domaine.”

Alli Flaxey, qui lance les troisièmes pierres de l’équipe Jacqueline Harrison, jouera en tant que remplaçant de Homan.

“Avec l’élargissement des champs de 18 équipes au Tournoi des Cœurs Scotties 2022, nous sommes ravis et reconnaissants d’avoir l’opportunité de concourir”, a déclaré l’équipe Homan dans un message Twitter jeudi soir.

Duncan, quant à lui, a remporté des chopes à Oakville, en Ontario, et à Toronto l’automne dernier, s’est qualifié pour l’événement national du Grand Chelem et a participé à la compétition olympique préliminaire.

Son aréna a affiché une fiche de 25-11 cette saison et a remporté des victoires sur Homan, la championne en titre des Scotties Kerri Einarson et la représentante de l’équipe olympique féminine Jennifer Jones.

“C’est vraiment bien que nous ayons gagné quelques spiels, mais nous battons également les équipes de haut niveau, c’est ce que vous devez faire pour passer au niveau suivant”, a-t-elle déclaré.

Ce sera la deuxième apparition des Scotties pour l’avocate de 35 ans et la première pour ses coéquipières Megan Balsdon, Rachelle Strybosch et Tess Bobbie.

Julie Tippin est la suppléante de l’équipe. Duncan est allée 5-7 à ses débuts aux Scotties en 2018 avec une équipe différente.

L’équipe de Duncan, classée huitième, s’est jointe à un peloton des Scotties qui comprend également Einarson (comme Équipe Canada), Laura Walker de l’Alberta, Mackenzie Zacharias du Manitoba et Mary-Anne Arsenault de la Colombie-Britannique.

Le ministère de la Santé de l’Ontario doit encore donner son approbation finale pour que les Scotties continuent. La vente de billets a été suspendue le mois dernier après que la province a annoncé des restrictions de capacité dans les salles intérieures.

“Nous travaillons toujours avec diligence pour nous assurer que les Scotties auront lieu à Thunder Bay”, a déclaré le directeur de la haute performance de Curling Canada, Gerry Peckham.

Le Brier est prévu du 4 au 13 mars à Lethbridge, en Alberta.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 14 janvier 2022.

Suivez @GregoryStrongCP sur Twitter.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Sponsor IPL de Tata : la BCCI conclut un accord IPL avec Tatas pour permettre à Vivo une sortie en douceur | Nouvelles de cricket
NEXT Les hospitalisations augmentent alors que la province signale le 26e décès dû au COVID-19
----