La chambre de Kamloops veut que les données expliquent les ordonnances de santé publique liées à la pandémie

La chambre de Kamloops veut que les données expliquent les ordonnances de santé publique liées à la pandémie
La chambre de Kamloops veut que les données expliquent les ordonnances de santé publique liées à la pandémie

En l’absence de telles informations, la chambre demande au gouvernement de ne pas prolonger les ordonnances de santé publique lorsqu’elles doivent être révisées le 18 janvier.

La chambre de commerce de Kamloops demande au gouvernement provincial de fournir des données pour soutenir la mise en œuvre des récentes ordonnances de santé publique liées à la pandémie.

En l’absence de telles informations, la chambre demande au gouvernement de ne pas prolonger les ordonnances de santé publique lorsqu’elles doivent être révisées le 18 janvier.

«Les entreprises de Kamloops ont de nouveau été fortement touchées par les récentes ordonnances de santé publique prises par notre gouvernement provincial, entraînant la fermeture de certaines entreprises», a déclaré la chambre dans un communiqué.

La chambre a noté qu’elle en reconnaissait la nécessité si le gouvernement était au courant d’informations qui soutiendraient les mesures de protection.

“Cependant, en l’absence de telles informations, les mesures imposées semblent incohérentes et arbitraires, ce qui les rend plus difficiles à accepter pour les entreprises concernées et pour les membres du public”, poursuit le communiqué.

Plus précisément, la chambre exhorte le gouvernement à produire une justification qui soutiendrait les fermetures dans l’industrie du fitness et la capacité réduite et les fermetures dans le secteur de l’hôtellerie par rapport à d’autres secteurs, afin que les gens puissent mieux comprendre la justification de ces commandes.

“Par exemple, en quoi la transmission dans les gymnases est-elle exceptionnelle par rapport à celle des centres commerciaux ou des sports organisés, qui restent ouverts sans aucune restriction supplémentaire ?” a demandé la chambre, ajoutant que si de telles données ou analyses ne peuvent pas être fournies, elle demande au gouvernement de ne pas prolonger les ordonnances de santé publique au-delà du 18 janvier, date à laquelle elles doivent être révisées.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des tests rapides seront distribués aux élèves une fois que la province aura confirmé le passage à l’apprentissage en personne
NEXT Un autre jour de neige pour les écoles de Toronto, les provinces des Prairies se préparent à d’autres tempêtes
----