Les voyageurs doivent être entièrement vaccinés pour entrer au Canada à partir du 15 janvier

Publié le 15 janvier 2022 à 08h00 HNE


Les voyageurs au Canada devront désormais être entièrement vaccinés pour entrer dans le pays. Certains voyageurs exemptés peuvent toujours entrer, mais seront soumis à des tests, à une quarantaine et à d’autres mesures de santé publique.

Le Canada exigeait déjà que les voyageurs non essentiels en provenance de pays étrangers soient vaccinés. À compter d’aujourd’hui, le 15 janvier, les voyageurs essentiels doivent également être entièrement vaccinés pour entrer dans le pays, ce qui comprend :

  • les membres de la famille des Canadiens, les résidents permanents et les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens;
  • les étudiants internationaux âgés de 18 ans et plus ;
  • les athlètes;
  • titulaires d’un permis de travail, à l’exception de ceux qui travaillent dans l’agriculture et la transformation des aliments ; et
  • fournisseurs de services essentiels, y compris les camionneurs.

Les citoyens canadiens et les résidents permanents ne peuvent se voir refuser l’entrée au Canada. Cependant, les Canadiens non vaccinés devront satisfaire aux exigences de test avant l’entrée, à l’arrivée, au huitième jour et de quarantaine.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

Les étrangers non vaccinés ou partiellement vaccinés ne seront autorisés à voyager au Canada que s’ils satisfont à une exemption. Certains des groupes exemptés comprennent les travailleurs de l’agriculture et de la transformation des aliments, les membres d’équipage maritime, les personnes venant au Canada pour des raisons humanitaires, les nouveaux résidents permanents, les réfugiés réinstallés et certains enfants de moins de 18 ans.

Les voyageurs qui sont exemptés de l’obligation d’être complètement vaccinés seront toujours soumis à des tests, à une quarantaine et à d’autres exigences d’entrée. Les ressortissants étrangers qui ne sont pas vaccinés et qui ne bénéficient pas d’une exemption se verront interdire l’entrée au Canada.

Les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 à leur arrivée à la frontière seront dirigées vers un agent de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et on leur dira de s’isoler pendant 10 jours à compter de la première apparition des symptômes.

Les agents des frontières prennent la décision finale sur qui peut entrer dans le pays et si les voyageurs entrants doivent être mis en quarantaine.

Le Canada a initialement annoncé l’obligation de vaccination pour les voyageurs en novembre, au même moment où le gouvernement a élargi sa définition de «entièrement vacciné».

Pour être considérés comme entièrement vaccinés, les voyageurs doivent avoir reçu la dose complète recommandée d’un vaccin approuvé. La dernière dose doit avoir été administrée au moins 14 jours avant de tenter d’entrer au Canada. Les voyageurs doivent également soumettre toutes les informations COVID-19 requises à ArriveCAN avant de traverser la frontière.

Les vaccins approuvés par le gouvernement du Canada comprennent :

  • AstraZeneca/COVISHIELD (ChAdOx1-S, Vaxzevria, AZD1222)
  • Bharat Biotech (Covaxine, BBV152 A, B, C)
  • Janssen/Johnson & Johnson
  • Moderne (ARNm-1273)
  • Pfizer-BioNTech (Comirnaty, tozinameran, BNT162b2)
  • Sinopharm BIBP (BBIBP-CorV)
  • Sinovac (CoronaVac, PiCoVacc)

À l’heure actuelle, il n’est pas nécessaire d’avoir une dose de rappel pour être considéré comme complètement vacciné au Canada.

Découvrez si vous êtes admissible à l’immigration canadienne

© CIC Nouvelles Tous droits réservés. Visitez CanadaVisa.com pour découvrir vos options d’immigration au Canada.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Noter le retour de Klay Thompson : A+ le jour de Klay ?! | NBA aujourd’hui – ESPN
NEXT Alex Jesaulenko diagnostiqué avec la maladie de Parkinson: nouvelles de l’AFL
----