Le Pérou dépasse les 200 000 morts de Covid: les responsables

Le Pérou dépasse les 200 000 morts de Covid: les responsables
Le Pérou dépasse les 200 000 morts de Covid: les responsables
  • Au moins 25 personnes sont mortes de Covid-19 au cours des dernières 24 heures au Pérou, ce qui a poussé le nombre total de morts au-delà de 200 000 dans le pays.
  • Le taux de mortalité Covid au Pérou est le plus élevé au monde.
  • Le pays est aux prises avec la vague déchaînée de la variante Delta.

LIMA : Le Pérou, qui a le taux de mortalité Covid-19 par habitant le plus élevé au monde, a dépassé les 200 000 décès dus au coronavirus, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

Le ministère a annoncé 25 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, portant le pays sud-américain au-dessus du seuil symbolique avec 200,003 décès depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Le pays andin de 33 millions d’habitants a également enregistré 2,2 millions d’infections.

Avec 6 065 décès par million d’habitants, le taux de mortalité du Pérou au Covid est le plus élevé au monde, selon un décompte de l’AFP basé sur des données officielles.

La nouvelle survient à un moment de baisse des cas quotidiens et des décès attribués à l’augmentation des vaccinations, bien que les autorités restent préoccupées par une nouvelle vague potentielle d’infections dues à la variante Delta qui est désormais prédominante dans le pays.

“Nous maintenons un niveau de contrôle élevé”, a récemment déclaré le ministre de la Santé Hernando Cevallos.

“Il est probable que les première et deuxième vagues aient généré une immunité dans une partie de la population, tout comme la vaccination.”

La baisse des infections a permis au gouvernement d’assouplir certaines mesures de santé et de réactiver certaines parties de l’économie.

Le couvre-feu nocturne a été réduit à seulement deux heures tandis que les restaurants sont désormais autorisés à fonctionner à pleine capacité.

Le nombre de décès au Pérou n’est dépassé en Amérique latine que par le Brésil et le Mexique, bien que les populations de ces pays soient respectivement presque sept et quatre fois plus importantes.

Avant la pandémie, le Pérou bénéficiait de l’une des économies les plus dynamiques de la région, mais en 2020, le PIB a chuté de 11% et plus de 2,1 millions de personnes ont perdu leur emploi alors que le Pérou entrait en récession.

“Nous devons nous faire vacciner pour qu’il n’y ait plus de tristesse dans les foyers et plus d’orphelins”, a déclaré à l’AFP Mirtha Garcia Espinoza, 39 ans, mère de deux enfants et veuves par la pandémie.

Le taux de mortalité par virus au Pérou est en baisse depuis avril, lorsqu’il a atteint 2 500 par semaine.

La semaine dernière, ce chiffre était tombé à 169, selon les chiffres officiels.

Les experts attribuent les problèmes du Pérou à sa grande économie informelle et à un système de santé inefficace.

Le gouvernement espère vacciner 70 pour cent de sa population de plus de 12 ans d’ici la fin de l’année.

Plus de 14,2 millions de personnes ont jusqu’à présent reçu les deux doses de vaccination, soit 51 % des personnes âgées de plus de 12 ans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le système immunitaire du patient guérit «naturellement» le VIH dans le deuxième cas du genre
NEXT Étude : Hospitalisations pour maladie rénale au Brésil, liées au climat
----